Choisissez votre langue
Publié dans actualités

2 Arméniens transférés du Karabakh vers l'Arménie sous escorte de la Croix-Rouge

Par TheArmTimes

2 Arméniens transférés du Karabakh vers l'Arménie sous escorte de la Croix-Rouge


Transfert sous escorte de la Croix-Rouge


Le 29 mars, deux ressortissants arméniens ont été transférés du Haut-Karabakh vers l'Arménie, sous l'escorte du Comité international de la Croix-Rouge (CICR). Zara Amatuni, responsable de la communication et de la prévention auprès du bureau du CICR en Arménie, a confirmé cette information auprès de Armenian News-NEWS.am.


Identité des transférés


Il s'agit de Samvel Galstyan et Margarita Shahnazaryan, un couple marié. Selon Amatuni, leur départ s'est effectué de manière volontaire.


Rôle du CICR


Le CICR a fourni une assistance aux personnes déplacées pour diverses questions, notamment en leur permettant de maintenir le contact avec leurs proches hors du Haut-Karabakh.


Nombre de départs


Depuis octobre dernier, plus de 50 Arméniens ont quitté le Haut-Karabakh pour l'Arménie avec l'aide de la Croix-Rouge.


Neutralité du CICR


Amatuni a souligné que le CICR agit en tant qu'intermédiaire neutre, ne contraignant personne à quitter le territoire. Son rôle se limite à faciliter le transport et l'assistance lors du passage de frontière.


Autres points importants




  • Les transférés ont été escortés par le CICR depuis leur lieu de résidence jusqu'en Arménie.




  • Le CICR a également facilité la communication entre les personnes déplacées et leurs familles restées au Haut-Karabakh.




  • Le CICR poursuit ses efforts pour fournir une assistance humanitaire aux populations touchées par le conflit.




Conclusion


Le transfert de ces deux Arméniens du Haut-Karabakh vers l'Arménie témoigne du rôle crucial joué par le Comité international de la Croix-Rouge dans la fourniture d'une assistance humanitaire dans des zones de conflit. L'organisation continue d'œuvrer pour faciliter le retour en toute sécurité des personnes déplacées et maintenir le contact entre les familles séparées.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...