Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Al Mayadeen : frappes aériennes menées dans le gouvernorat syrien de Deir ez-Zor

Par TheArmTimes

Al Mayadeen : des frappes aériennes dévastatrices secouent le gouvernorat syrien de Deir ez-Zor


Des frappes aériennes brutales ont ravagé le gouvernorat de Deir ez-Zor, dans l'est de la Syrie, ce mardi matin, selon la chaîne de télévision Al Mayadeen.


Des victimes déplorées, mais un bilan encore inconnu


Ces frappes meurtrières ont entraîné des pertes humaines, mais le nombre exact de victimes et de blessés reste incertain. Les autorités locales travaillent actuellement à l'établissement du bilan.


Des quartiers résidentiels pris pour cible


Les frappes aériennes ont visé des zones densément peuplées, causant des dommages considérables aux infrastructures et aux bâtiments. La région d'al-Salihiyah dans la ville d'al-Bukamal, ainsi que les quartiers résidentiels d'al-Mayadin et al-Qusour à Deir ez-Zor, ont été particulièrement touchés.


Des infrastructures civiles détruites


Outre les pertes humaines, les frappes ont également détruit des infrastructures civiles essentielles, telles que des bâtiments résidentiels, des écoles et des hôpitaux. Des coupures d'électricité et d'eau ont été signalées dans les zones touchées, aggravant la situation déjà précaire des habitants.


Une escalade des violences


Ces frappes aériennes constituent une escalade significative dans les violences qui sévissent dans la région depuis des années. Les habitants de Deir ez-Zor appellent à une cessation immédiate des hostilités et à une protection accrue des civils.


Une situation humanitaire alarmante


Les frappes aériennes ont aggravé la crise humanitaire déjà désastreuse à Deir ez-Zor. La population de la région manque cruellement de nourriture, d'eau et de soins médicaux. De nombreuses familles ont été déplacées, fuyant les combats et les bombardements.


Un appel à l'aide internationale


Les organisations humanitaires et les agences de l'ONU appellent à une aide internationale urgente pour répondre aux besoins croissants de la population de Deir ez-Zor. L'accès aux zones touchées est essentiel pour fournir une assistance vitale et prévenir une catastrophe humanitaire.


Des investigations en cours


Les autorités syriennes et les organisations internationales mènent actuellement des enquêtes pour déterminer les auteurs des frappes aériennes et établir les responsabilités.


Condamnations internationales


La communauté internationale a fermement condamné les frappes aériennes, les qualifiant de violations flagrantes du droit international humanitaire. Les États-Unis, l'Union européenne et les Nations Unies ont appelé à une enquête approfondie et à la protection des civils.


Conclusion


Les frappes aériennes sur le gouvernorat syrien de Deir ez-Zor sont un rappel tragique des souffrances endurées par les civils dans les conflits armés. Ces attaques aveugles ont coûté la vie à d'innocents, détruit des infrastructures essentielles et aggravé la crise humanitaire. Il est impératif de mettre fin aux violences, de protéger les civils et de fournir une aide humanitaire urgente à ceux qui en ont besoin.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...