Choisissez votre langue
Publié dans monde

Aliev a accusé les partenaires de l’Arménie de « l’armer gratuitement »

Par TheArmTimes

Controverse suite aux déclarations d'Ilham Aliev concernant l'Arménie


Lors de la 11e Conférence mondiale à Bakou, le président azerbaïdjanais, Ilham Aliev, a tenu des propos qui ont suscité l'émoi. Il a affirmé que pendant le conflit du Haut-Karabakh, des équipements militaires arméniens d'une valeur d'un milliard de dollars ont été soit détruits, soit capturés. De plus, il a prétendu que durant la guerre de 44 jours en Artsakh, cinq milliards de dollars d'armements arméniens ont subi le même sort.


Aliev a ensuite questionné l'origine des fonds de l'Arménie, insinuant que les armes étaient fournies gratuitement à l'Arménie, sans toutefois nommer de pays spécifiques. Cette déclaration laisse place à des interprétations multiples, permettant à Aliev d'impliquer indirectement plusieurs nations, dont la Russie, la France, l'Iran, l'Inde, et d'autres, dans ce qu'il considère comme un mensonge impuni.


Il est à noter que la Russie a été jusqu'à récemment le principal fournisseur d'armes de l'Arménie. Par ailleurs, il est de notoriété publique que l'Azerbaïdjan reçoit également un soutien militaire, et possiblement des armes sans frais, de la part de la Turquie. Ces déclarations d'Aliev soulèvent donc des questions sur la véritable dynamique des approvisionnements militaires dans la région.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...