Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Aliev : « bonnes chances » de normaliser les relations avec l’Arménie

Par TheArmTimes

Aliev : « bonnes chances » de normaliser les relations avec l’Arménie


Dans un entretien accordé à Interfax.az, le président azerbaïdjanais Ilham Aliev a évoqué les relations diplomatiques entre son pays et l'Arménie. Il s'est dit optimiste quant à leur normalisation, saluant les récents efforts entrepris par les deux parties.


Récentes réunions : signes d'un règlement possible


Aliev a souligné l'importance des réunions récentes entre les ministres des Affaires étrangères et les vice-premiers ministres des deux pays, axées sur la délimitation des frontières. Selon lui, ces discussions constituent des jalons majeurs dans le processus de résolution des différends.


Progrès significatifs vers la paix


Aliev a qualifié les parties prenantes de "très proches d'une avancée décisive" dans les négociations de paix. Il a rappelé que l'Azerbaïdjan et l'Arménie ont engagé sept séries d'échanges de commentaires sur le projet d'accord de paix.


Négociations de paix en cours


Le président azerbaïdjanais a confirmé que son pays est "actuellement en phase active de négociations de paix avec l'Arménie". Il a réitéré la volonté de son gouvernement de parvenir à un règlement pacifique.


Proposition de transit azerbaïdjanais


Aliev a abordé la proposition de Bakou visant à permettre aux citoyens azerbaïdjanais de transiter par le territoire arménien en contournant les contrôles douaniers et frontaliers. Il a déclaré que l'Arménie pourrait assurer la sécurité des passagers tout en facilitant les procédures à l'aide de technologies innovantes.


Réaction de l'Arménie


Le ministre arménien des Affaires étrangères, Ararat Mirzoyan, a répondu à la proposition de Bakou en affirmant que l'Arménie pouvait garantir la sécurité des passagers en transit sur son territoire. Cependant, il a insisté sur le fait que personne ne pouvait entrer ou sortir du pays sans enregistrement approprié.


Optimisme prudent


Bien que l'optimisme soit de mise, Aliev a reconnu que des défis restaient à surmonter dans le processus de normalisation des relations entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie. Il a appelé les deux parties à persévérer dans leurs efforts pour parvenir à une paix durable.


Conclusion


Les récentes déclarations du président Aliev témoignent de la volonté de l'Azerbaïdjan de normaliser ses relations avec l'Arménie. Les efforts conjoints visant à délimiter les frontières et à trouver une solution négociée aux conflits en cours sont des signes encourageants. Cependant, les parties doivent rester engagées et faire preuve de souplesse pour surmonter les obstacles restants et parvenir à une paix véritable et durable dans la région.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...