Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Bureau du vice-Premier ministre arménien Grigorian : Pas encore de décision sur le début de la délimitation de la frontière avec la province de Tavush

Par TheArmTimes

Bureau du vice-Premier ministre arménien Grigorian : Pas encore de décision sur le début de la délimitation de la frontière avec la province de Tavush


Introduction


Depuis la fin de la guerre de 2020 au Haut-Karabakh, l'Arménie et l'Azerbaïdjan se sont engagés dans des négociations pour délimiter et démarquer leur frontière commune. Cependant, la question du point de départ de ce processus reste un point de discorde.


Absence de décision sur le début de la délimitation


Le bureau du vice-Premier ministre arménien, Mher Grigoryan, a annoncé qu'aucune décision n'a encore été prise quant au début de la délimitation de la frontière à partir de la province arménienne de Tavush. Selon le bureau, les commissions respectives des deux pays n'ont pas encore trouvé d'accord sur plusieurs points, notamment sur le point de départ du processus.


Déclaration du Premier ministre Pashinyan


Lors d'une visite dans la province de Tavush, le Premier ministre arménien, Nikol Pashinyan, a déclaré que le processus de délimitation et de démarcation de la frontière entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan commencerait probablement à partir de la province de Tavush. Cependant, cette déclaration n'a pas été confirmée par le bureau du vice-Premier ministre.


Facteurs de blocage


Plusieurs facteurs entravent le processus de délimitation de la frontière à partir de la province de Tavush. L'un des principaux obstacles est la présence de mines terrestres et d'autres explosifs le long de la frontière. En outre, la région est connue pour son terrain accidenté, ce qui rend difficile la délimitation précise de la frontière.


Importance de Tavush


La province de Tavush est d'une importance stratégique pour l'Arménie. Elle abrite plusieurs villes et villages importants et sert de lien entre l'Arménie et la Géorgie voisine. Le début de la délimitation de la frontière à partir de Tavush permettrait à l'Arménie de sécuriser sa frontière orientale et d'améliorer sa connectivité avec la Géorgie.


Perspectives d'avenir


L'absence de décision sur le début de la délimitation de la frontière à partir de Tavush souligne la complexité des négociations en cours entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan. Les deux parties doivent continuer à dialoguer et à trouver des solutions mutuellement acceptables pour résoudre cette question et d'autres questions liées au conflit du Haut-Karabakh.


Conclusion


Bien qu'aucune décision n'ait encore été prise concernant le début de la délimitation de la frontière à partir de la province de Tavush, les négociations entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan se poursuivent. La résolution de cette question est essentielle pour stabiliser la région et établir une paix durable entre les deux pays.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...