Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Condamnation par contumace de deux membres d’une équipe de tueurs turcs en Belgique

Par TheArmTimes

Condamnation Par Contumace de Deux Membres d'une Équipe de Tueurs Turcs en Belgique


Introduction


En réponse à une tentative d'assassinat préparée contre des figures kurdes éminentes en Belgique, la cour d'appel de Bruxelles a prononcé une condamnation par contumace à l'encontre de deux membres d'une équipe de tueurs turcs.


Les Condamnés


Les accusés, Zekeriya Çelikbilek et Yakup Koç, auraient fait partie d'un complot visant à éliminer Remzi Kartal et Zübeyir Aydar du Congrès populaire du Kurdistan et de l'Union des communautés du Kurdistan respectivement.


Les Origines de l'Affaire


En 2017, une opération policière a révélé un complot impliquant Çelikbilek, un ancien militaire turc, Koç, détenteur d'une carte d'identité de la police turque, et Hacı Akkulak, un citoyen kurde belge.


Les Preuves


L'enquête a réuni des preuves accablantes contre les accusés, notamment des photographies de Çelikbilek avec l'ambassadeur de Turquie en France et dans des bâtiments gouvernementaux turcs, ainsi qu'un historique d'assassinats de politiciens kurdes en Europe.


Le Contexte Politique


La condamnation met en lumière les tensions persistantes entre la Turquie et ses opposants à l'étranger. Les accusations fabriquées et les tentatives d'assassinat sont des tactiques utilisées pour harceler et intimider les dissidents kurdes.


La Surveillance des Activités Étrangères


Ce verdict s'inscrit dans le cadre d'une surveillance accrue des activités d'espionnage et de subversion étrangères en Europe, entraînant des tensions diplomatiques entre la Belgique et la Turquie.


La Protection des Réfugiés Politiques


La condamnation met également en évidence l'importance de la protection des réfugiés politiques en Belgique. Les opposants politiques doivent être protégés contre les persécutions et les tentatives d'assassinat.


Les Relations Internationales


Les implications de la condamnation touchent aux relations internationales entre la Belgique, la Turquie, la France et l'Azerbaïdjan, soulignant les tensions régionales en cours.


Les Peines


La cour a infligé aux deux fugitifs des peines de cinq ans d'emprisonnement.


Conclusion


La condamnation par contumace de Çelikbilek et Koç est un rappel des dangers posés par les activités subversives étrangères et de l'importance de maintenir une surveillance étroite. Cela a également mis en lumière le besoin de protection des réfugiés politiques et les défis complexes posés par les tensions internationales.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...