Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Député de l'opposition arménienne : les forces azerbaïdjanaises seront déployées sur 5 points sur la route vers la Géorgie si 4 villages sont rendus

Par TheArmTimes

Député de l'Opposition Arménienne : Déploiement des Forces Azerbaïdjanaises Sur la Route Vers la Géorgie si Quatre Villages Sont Cédés


Introduction


La tension s'intensifie entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, alors que le député de l'opposition arménienne, Garnik Danielyan, avertit des conséquences désastreuses si quatre villages de la province de Tavush sont cédés à son voisin. Danielyan a décrit un scénario inquiétant lors d'une visite dans la région, soulignant l'impact potentiel sur la sécurité, l'infrastructure et la vie quotidienne des Arméniens.


Bris de la Ligne de Défense Arménienne


La première étape critique serait la cession du village de Verin Voskepar, qui briserait la ligne de défense arménienne établie dans les années 1990. Cela laisserait l'Arménie vulnérable à une pénétration profonde des forces azerbaïdjanaises, avec des conséquences désastreuses.


Contrôle du Gazoduc Russe


L'importance stratégique de Verin Voskepar s'étend au-delà de la défense militaire. Le gazoduc russe entrant en Arménie via la Géorgie traverse le village. Si l'Azerbaïdjan prenait le contrôle de Verin Voskepar, il contrôlerait également le gazoduc, compromettant l'approvisionnement énergétique de l'Arménie.


Proximité des Unités Azerbaïdjanaises


Danielyan a également exprimé ses inquiétudes quant à la proximité des unités azerbaïdjanaises des institutions civiles arméniennes dans le cas où les villages de Tavush seraient cédés. Cela entraverait gravement les activités quotidiennes des écoles, des jardins d'enfants et d'autres établissements essentiels.


Déploiement sur la Route Erevan-Tbilissi


L'une des conséquences les plus graves serait le déploiement d'unités azerbaïdjanaises sur cinq sections de la route reliant Erevan, la capitale arménienne, à Tbilissi, la capitale géorgienne. Cela compromettrait l'entretien de cette autoroute vitale, isolant potentiellement l'Arménie.


L'Arménie, une Enclave Encerclée


Dans le pire des scénarios, Danielyan a averti que l'Azerbaïdjan pourrait tenter "d'encercler toute l'Arménie" en exigeant des communications et d'autres concessions. Cela transformerait l'Arménie en une enclave isolée, gravement entravée dans son développement et sa sécurité.


Conséquences Géographiques


Les conséquences géographiques de la cession des villages de Tavush seraient également importantes. La région de Tavush est montagneuse et stratégique, offrant à l'Arménie un avantage défensif. Sa perte affaiblirait considérablement la position militaire du pays.


Tension Croissante


Les avertissements de Danielyan font écho aux tensions croissantes entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan depuis le conflit de 2020 au Haut-Karabagh. Les négociations de paix ont stagné et les deux parties ont renforcé leurs positions militaires le long de leur frontière disputée.


Conclusion


Les conséquences potentielles de la cession de quatre villages de la province de Tavush à l'Azerbaïdjan sont vastes et graves. Cela briserait la ligne de défense arménienne, compromettrait l'approvisionnement énergétique, mettrait en danger les civils et isolerait l'Arménie. Il est impératif que toutes les parties impliquées comprennent la gravité de ces conséquences et travaillent ensemble pour trouver une solution pacifique au conflit.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...