Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Devant les yeux du monde, l’Arménie est en train de devenir un outil pour la mise en œuvre des plans dangereux de l’Occident affirme Moscou

Par TheArmTimes

L'Arménie : Outil des plans dangereux de l'Occident aux yeux du monde, selon Moscou


Introduction


Les récentes actions de l'Arménie ont suscité l'inquiétude de Moscou, qui l'accuse de devenir un instrument pour la mise en œuvre de plans dangereux de l'Occident, mettant en péril les intérêts fondamentaux du peuple arménien.


Les déclarations de Maria Zakharova


lors de son briefing hebdomadaire à Moscou, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a vivement critiqué l'Arménie, déclarant qu'elle feignait de ne pas comprendre les préoccupations de Moscou.


"Aux yeux du monde entier, l'Arménie est en train de devenir un outil pour la mise en œuvre de plans extrêmement dangereux de l'Occident, totalement contraires aux intérêts fondamentaux du peuple arménien", a affirmé Zakharova.


Les objectifs cachés de l'Occident


Selon Moscou, la récente réunion de haut niveau entre l'Arménie, l'UE et les États-Unis n'était pas destinée à promouvoir la paix entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, mais plutôt à créer de nouvelles divisions dans le Caucase du Sud.


Moscou estime que ces actions visent à affaiblir l'influence de la Russie dans la région et à saper les mécanismes existants de sécurité et de coopération économique.


L'Arménie comme pion


Zakharova a déploré que l'Arménie se prête volontairement à ce rôle d'outil pour l'Occident. Elle a affirmé que l'Arménie était devenue "un outil pour mettre en œuvre les plans extrêmement dangereux de l'Occident collectif".


La réaction de l'Arménie


L'Arménie n'a pas encore officiellement répondu aux accusations de Moscou. Cependant, il est probable que les responsables arméniens rejettent ces allégations et affirment qu'ils agissent dans l'intérêt de leur propre pays.


Les conséquences potentielles


Les tensions actuelles entre l'Arménie et la Russie pourraient avoir des conséquences importantes pour la stabilité régionale. La Russie pourrait réduire son soutien à l'Arménie, tandis que l'Occident pourrait renforcer ses liens avec le pays.


Le rôle de la Turquie


La Turquie, un allié stratégique de l'Azerbaïdjan, pourrait également jouer un rôle dans ce conflit. Ankara s'est déclarée préoccupée par la réunion de haut niveau entre l'Arménie, l'UE et les États-Unis et a averti que toute tentative de modifier le statu quo dans le Caucase du Sud serait inacceptable.


Les implications pour la sécurité régionale


Les tensions entre l'Arménie et la Russie soulignent l'importance de la stabilité et de la coopération au sein du Caucase du Sud. Toute nouvelle escalade du conflit pourrait avoir des conséquences désastreuses pour la région.


Conclusion


Les accusations de Moscou contre l'Arménie ont déclenché une controverse importante et ont mis en lumière les tensions géopolitiques complexes au sein du Caucase du Sud. Il reste à voir comment ce conflit va évoluer et quelles en seront les conséquences à long terme pour la région et ses habitants.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...