Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Directeur général : Nous n'envisageons pas le scénario de suspension de la centrale nucléaire arménienne

Par TheArmTimes

Directeur général : Nous n'envisageons pas le scénario de suspension de la centrale nucléaire arménienne


Dans le cadre du Forum international ATOMEXPO-2024 qui s'est tenu à Sotchi, le directeur général de la centrale nucléaire arménienne, Eduard Martirosyan, a déclaré aux journalistes que le scénario d'une suspension des activités de la centrale nucléaire arménienne n'est pas envisagé.


M. Martirosyan a souligné que la société s'est fixé pour objectif de respecter le délai imparti, mais qu'elle peut prolonger la durée de vie de la centrale jusqu'en 2039 si nécessaire. Cependant, la société vise une date d'arrêt plus proche de 2036.


L'Arménie travaille actuellement à la création d'un groupe interministériel qui sera chargé d'évaluer la faisabilité de la construction de petites centrales nucléaires prototypes. Ces centrales devraient remplacer l'actuelle centrale nucléaire arménienne, selon les plans du gouvernement arménien.


M. Martirosyan a fait remarquer que ce projet ambitieux nécessite des recherches approfondies et une planification minutieuse.


État actuel de la centrale nucléaire arménienne


La centrale nucléaire arménienne, située à Metsamor, fournit environ 40 % de l'électricité de l'Arménie. La centrale est équipée de deux réacteurs VVER-440 d'une capacité de 407,5 mégawatts chacun. Le réacteur n°1 a été mis en service en 1976 et le réacteur n°2 en 1980.


Projets de prolongation de la durée de vie


En 2014, la centrale nucléaire arménienne a annoncé des projets visant à prolonger la durée de vie des deux réacteurs jusqu'en 2036. Ces projets comprenaient la modernisation des systèmes de sécurité et la mise à niveau des équipements.


L'avenir de l'énergie nucléaire en Arménie


L'Arménie s'est engagée dans le développement de l'énergie nucléaire comme source d'énergie propre et fiable. Le gouvernement a approuvé un programme visant à construire une nouvelle centrale nucléaire d'une capacité allant jusqu'à 1 000 mégawatts.


Conclusion


La centrale nucléaire arménienne reste une source essentielle d'électricité pour l'Arménie. La société s'est engagée à exploiter la centrale en toute sécurité et à explorer des options pour prolonger sa durée de vie. L'Arménie envisage également de construire de nouvelles centrales nucléaires pour répondre à ses besoins énergétiques croissants.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...