Choisissez votre langue
Publié dans actualités

FM: l'adhésion à l'OTAN n'est pas à l'ordre du jour de l'Arménie

Par TheArmTimes

L'adhésion à l'OTAN n'est pas à l'ordre du jour de l'Arménie : Déclaration du ministre des Affaires étrangères


Contexte géopolitique de l'Arménie


L'Arménie, pays enclavé du Caucase, partage ses frontières avec la Turquie, la Géorgie, l'Azerbaïdjan et l'Iran. Historiquement, elle a entretenu des relations complexes avec ses voisins, notamment la Russie. Ces dernières années, l'Arménie a cherché à renforcer ses liens avec l'Occident, tout en maintenant des relations de travail avec la Russie.


Relations Arménie-UE


En 2017, l'Arménie a signé un accord de partenariat global et renforcé (CEPA) avec l'Union européenne. Cet accord vise à approfondir les relations économiques et politiques entre les deux parties. L'UE a également envoyé une mission d'observation civile en Arménie pour surveiller la situation à la frontière avec l'Azerbaïdjan.


Relations Arménie-OTAN


L'Arménie est partenaire de l'OTAN depuis 2002 dans le cadre du Conseil de partenariat euro-atlantique (CPEA). Cependant, elle n'a pas manifesté de volonté d'adhérer à l'OTAN.


Déclaration du ministre des Affaires étrangères


Lors d'une récente interview à Buenos Aires, le ministre arménien des Affaires étrangères, Ararat Mirzoyan, a déclaré que l'adhésion à l'OTAN n'était pas à l'ordre du jour de l'Arménie. Il a souligné que l'Arménie se concentrait sur le renforcement de ses institutions démocratiques et sur le développement de partenariats avec l'UE et les États-Unis.


Importance des mécanismes de sécurité


Mirzoyan a également souligné l'importance des mécanismes de sécurité pour l'Arménie. Il a déclaré que les anciens mécanismes n'avaient pas réussi à garantir la sécurité du pays, ce qui a conduit à la demande d'une mission de surveillance de l'UE.


Aspirations européennes


Mirzoyan a réaffirmé les aspirations européennes de l'Arménie, déclarant que le peuple arménien souhaite se rapprocher de l'UE. Il a toutefois précisé que le rythme et l'étendue de ce rapprochement dépendraient des décisions de l'UE.


Relations Arménie-Russie


Mirzoyan a reconnu que les problèmes dans les relations Arménie-Russie ne pouvaient être ignorés. Il a souligné que l'Arménie cherchait des partenaires fiables pour assurer sa sécurité, et qu'elle trouvait ces partenaires en Occident.


Conclusion


La déclaration du ministre arménien des Affaires étrangères reflète la politique étrangère actuelle de l'Arménie, qui consiste à renforcer les liens avec l'Occident tout en maintenant des relations de travail avec la Russie. L'Arménie n'a actuellement aucune intention d'adhérer à l'OTAN et se concentre sur des partenariats avec l'UE et les États-Unis pour assurer sa sécurité et promouvoir son développement économique et politique.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...