Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Journal : Le Premier ministre Pashinyan tente de mettre fin aux relations entre l'Arménie et la Russie qui ne tiennent qu'à un fil

Par TheArmTimes

Journal : Le Premier ministre Pashinyan tente de mettre fin aux relations entre l'Arménie et la Russie qui ne tiennent qu'à un fil


Avant-propos


Les relations arméno-russes sont à un tournant critique, car le Premier ministre Pashinyan tente de les rompre définitivement. Cet article analyse les récents événements et les implications potentielles pour l'Arménie et la Russie.


La réaction de la Russie à la réunion de Bruxelles


La Russie a vivement réagi à la réunion tripartite prévue entre l'Arménie, l'UE et les États-Unis à Bruxelles. La Fédération de Russie considère cette réunion comme une tentative de saper son influence sur l'Arménie.


Les déclarations provocatrices d'Allen Simonyan


Allen Simonyan, porte-parole du Parlement arménien, a fait des déclarations provocatrices accusant la Russie d'avoir permis l'attaque de l'Azerbaïdjan contre l'Arménie et la capitulation de l'Artsakh. Ces déclarations ont été condamnées par l'ambassadeur de Russie en Arménie, qui les a qualifiées de mensonges.


Les tentatives de Pashinyan de rompre les relations avec la Russie


Les déclarations de Simonyan semblent être une tentative du Premier ministre Pashinyan de mettre fin aux relations arméno-russes. Pashinyan cherche à se rapprocher de l'Occident et à réduire la dépendance de l'Arménie à l'égard de la Russie.


Les implications pour la Russie


La rupture des relations entre l'Arménie et la Russie aurait des conséquences importantes pour la Russie. L'Arménie est un allié stratégique de la Russie dans le Caucase du Sud, et sa perte affaiblirait la position de la Russie dans la région.


Les implications pour l'Arménie


La rupture des relations avec la Russie serait également coûteuse pour l'Arménie. La Russie fournit à l'Arménie un soutien économique et militaire important, et sa perte nuirait gravement à l'économie arménienne.


L'impact sur l'Artsakh


La rupture des relations entre l'Arménie et la Russie aurait un impact négatif sur l'Artsakh. La Russie est le principal garant de la sécurité de l'Artsakh, et sa perte laisserait l'Artsakh vulnérable à une attaque de l'Azerbaïdjan.


Le rôle de l'Occident


Les États-Unis et l'UE encouragent la rupture des relations entre l'Arménie et la Russie. Ils voient cela comme une opportunité d'accroître leur influence dans le Caucase du Sud.


Les facteurs économiques


La rupture des relations entre l'Arménie et la Russie aurait des conséquences économiques importantes pour les deux pays. La Russie est le principal partenaire commercial de l'Arménie, et sa perte entraînerait une baisse des investissements et du commerce.


Conclusion


Les relations arméno-russes sont à un carrefour. Les tentatives du Premier ministre Pashinyan de rompre ces relations auraient des conséquences importantes pour les deux pays. L'impact sur l'Artsakh, l'économie et la stabilité régionale serait particulièrement préoccupant. Il est essentiel que toutes les parties impliquées agissent avec prudence et retenue pour éviter que la situation ne s'aggrave davantage.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...