Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Joyeuses Pâques ! Pensée pour les Arméniens d’Artsakh

Par TheArmTimes

Joyeuses Pâques ! Une pensée pour les Arméniens d’Artsakh


Une fête pascale dans l'ombre de la persécution


Alors que les cloches annoncent la résurrection du Christ et que les fidèles se rassemblent pour célébrer la Pâques, une pensée se tourne vers les 365 millions de chrétiens qui souffrent de persécutions à travers le monde.


L'Arménie d'Artsakh, une communauté en exil


Parmi ces chrétiens persécutés figurent les Arméniens d'Artsakh, un territoire contesté situé entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan. Depuis la guerre du Haut-Karabakh en 2020, des milliers d'Arméniens ont été déplacés de force, contraints de quitter leurs foyers et de vivre dans des conditions précaires.


Une célébration amère


Pour ces Arméniens déplacés, la Pâques est une célébration amère. Ils sont privés de leurs traditions, séparés de leurs proches et vivent dans l'incertitude de leur avenir.


Un appel à la solidarité


En cette Pâques, il est important de se souvenir des Arméniens d'Artsakh et de tous ceux qui sont persécutés pour leur foi. Nous devons exprimer notre solidarité avec eux et travailler à mettre fin à la persécution religieuse dans le monde.


Pâques, un moment de renouveau et d'espoir


Malgré les difficultés, la Pâques reste un moment de renouveau et d'espoir. Pour les chrétiens, elle symbolise la victoire de la vie sur la mort, du bien sur le mal.


Un message d'Espérance


Pour les Arméniens d'Artsakh et pour tous les chrétiens persécutés, la Pâques apporte un message d'espoir. Elle leur rappelle que même dans les moments les plus sombres, la lumière peut triompher.


Ensemble pour la paix et la tolérance


En cette Pâques, engageons-nous à promouvoir la paix, la tolérance et le respect de toutes les religions. Travaillons ensemble pour créer un monde où chacun peut vivre librement sa foi, sans crainte de persécution.


Conclusion


La Pâques est une célébration de la vie, de l'espoir et de la victoire du bien sur le mal. En cette fête, pensons à ceux qui sont persécutés pour leur foi, notamment les Arméniens d'Artsakh. Engageons-nous à travailler pour mettre fin à la persécution religieuse dans le monde et à promouvoir un avenir de paix et de tolérance pour tous.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...