Choisissez votre langue
Publié dans monde

L’application Bumble réinvente le concept selon lequel les femmes « font le premier pas »

Par TheArmTimes

Bumble réévalue le principe des femmes faisant le premier pasDepuis son lancement en 2014, Bumble s'est distingué dans l'univers des applications de rencontres par une règle fondamentale : ce sont les femmes qui engagent la conversation. Cette approche, conçue pour redonner le pouvoir aux utilisatrices, stipule que seules elles peuvent initier les échanges avec les hommes, et ce, dans un délai de 24 heures après avoir été 'matchées'. Toutefois, cette politique distinctive s'est estompée avec le temps.Lydian Jones, la nouvelle directrice générale de Bumble, a récemment exprimé à Fortune ses réflexions sur l'avenir de cette politique. Selon Jones, l'initiative des femmes à faire le premier pas constitue l'essence même de Bumble, mais elle reconnaît que cette caractéristique peut désormais représenter un poids pour certains membres de la communauté Bumble. Dans une démarche d'innovation, l'entreprise expérimente actuellement diverses alternatives en vue d'une éventuelle mise à jour de l'application plus tard dans l'année.Parmi les options envisagées, rapportées par Fortune, figure la possibilité d'offrir aux femmes des phrases d'accroche préconçues, générées par intelligence artificielle. Cette fonctionnalité est déjà en place dans Bumble for Friends, la déclinaison amicale de l'application. Une autre piste serait de permettre aux hommes d'initier les conversations. Si Bumble décidait de se défaire de son principe fondateur, cela marquerait un tournant majeur pour l'application. Ce changement pourrait néanmoins être accueilli comme un soulagement par une partie des utilisateurs. Pour suivre les dernières tendances et actualités, rendez-vous sur NEWS.am STYLE via Facebook, Twitter et Instagram.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...