Choisissez votre langue
Publié dans actualités

L’Arménie accorde l’immunité diplomatique aux observateurs de l’UE

Par TheArmTimes

L'Arménie accorde l'immunité diplomatique aux observateurs de l'UE


Introduction


L'Arménie et l'Union européenne (UE) ont récemment renforcé leur coopération en matière de sécurité, l'Arménie accordant l'immunité diplomatique aux observateurs de l'UE déployés le long de sa frontière avec l'Azerbaïdjan.


Immunités accordées par l'accord Arménie-UE


L'accord ratifié par l'Assemblée nationale arménienne confère aux observateurs de l'UE les privilèges suivants :



  • Immunité diplomatique

  • Liberté de mouvement en Arménie

  • Exemption des contrôles douaniers pour leur matériel

  • Protection contre les perquisitions de leurs bureaux et véhicules

  • Garantie de la sécurité personnelle et d'une éventuelle évacuation du pays


Importance de la mission de l'UE


La mission de l'UE, lancée en février 2023 à la demande de l'Arménie, vise à prévenir ou à réduire les violations du cessez-le-feu le long de la frontière arménienne avec l'Azerbaïdjan. Elle a été renforcée à la fin de 2023, passant de 138 à 209 membres.


Positions de la Russie et de l'Azerbaïdjan


La Russie, alliée de longue date de l'Arménie, s'est opposée à la mission dès le départ, l'accusant de faire partie des efforts de l'UE pour évincer Moscou du Caucase du Sud. L'Azerbaïdjan a également critiqué la mission, contestant l'impartialité des observateurs européens.


Soutien du gouvernement arménien


Le gouvernement du Premier ministre Nikol Pachinian a défendu la mission, affirmant qu'elle a contribué à réduire les tensions le long de la frontière. Le parti Contrat civil de M. Pachinian a exprimé sa "satisfaction sans équivoque" à l'égard de la mission lors du débat sur la ratification de l'accord.


Réserves de l'opposition


Certains députés de l'opposition ont exprimé des réserves quant à l'octroi aux observateurs de l'UE d'un statut spécial dont ne bénéficient pas les troupes russes ou les gardes-frontières stationnés en Arménie. Ils ont également souligné l'absence de mandat clair pour les observateurs.


Assurances du vice-président du Parlement


Le vice-président du Parlement, Ruben Rubinian, a déclaré que l'UE ne pouvait pas engager d'observateurs de pays tiers sans le consentement de l'Arménie, conformément à l'accord entre les deux parties.


Conclusion


L'octroi de l'immunité diplomatique aux observateurs de l'UE par l'Arménie renforce la coopération en matière de sécurité entre les deux parties. La mission de l'UE joue un rôle crucial dans la prévention des violations du cessez-le-feu le long de la frontière arménienne avec l'Azerbaïdjan, contribuant ainsi à la stabilité et à la sécurité dans la région.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...