Choisissez votre langue
Publié dans actualités

L’Arménie attend de la Turquie qu’elle ne cherche pas à accroître les tensions régionales

Par TheArmTimes

L'Arménie attend de la Turquie qu'elle ne cherche pas à accroître les tensions régionales


Dans une interview accordée au quotidien grec Kathimerini Daily, le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan a déclaré que l'Arménie s'attendait à ce que la rhétorique de la Turquie ne vise pas à accroître les tensions régionales.


La Turquie, un acteur régional


"La Turquie est un acteur régional et il est naturel d'attendre d'elle qu'elle adopte une position équilibrée sur les différents développements dans la région", a déclaré M. Pashinyan. "La rhétorique officielle de la Turquie, qui peut à la fois contribuer aux processus et les compromettre, fait l'objet d'une attention toute particulière."


L'Arménie attend une contribution positive


L'Arménie, selon M. Pashinyan, attend de la rhétorique de la Turquie qu'elle ne vise pas à accroître les tensions régionales, mais qu'elle contribue au développement du dialogue et de la coopération dans la région.


Processus de normalisation Arménie-Turquie


M. Pashinyan a souligné que l'Arménie et la Turquie ont entamé un processus de normalisation des relations, qui vise à établir des relations diplomatiques entre les pays et à ouvrir totalement les frontières.


Accord sur la frontière terrestre


"Dans le cadre de ce processus, un accord a été conclu pour ouvrir la frontière terrestre arméno-turque aux citoyens de pays tiers et aux personnes titulaires de passeports diplomatiques", a déclaré M. Pashinyan.


Impact positif sur la dynamique régionale


L'Arménie est convaincue que la réalisation de cet accord aura un impact positif sur la dynamique régionale.


Les différences peuvent être surmontées


"Je dois dire que les développements entre la Grèce et la Turquie prouvent une fois de plus qu'il est possible de surmonter les différences et de former un programme de coopération mutuellement bénéfique entre voisins", a ajouté le Premier ministre.


Conclusion


L'Arménie attend de la Turquie qu'elle adopte une approche constructive dans ses relations avec l'Arménie et la région en général. La normalisation des relations entre l'Arménie et la Turquie constituerait une étape importante vers la stabilité et la coopération régionales.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...