Choisissez votre langue
Publié dans actualités

L’Arménie « ne peut pas cacher ses différences » avec la Russie, mais Moscou s’engage à défendre Erevan contre toute agression

Par TheArmTimes

L'Arménie "ne peut cacher ses différences" avec la Russie, mais Moscou promet de défendre Erevan contre toute agression


Vers une distanciation progressive entre alliés historiques ?


La relation entre l'Arménie et la Russie, traditionnellement alliés proches, traverse actuellement une période de tension. Alors que l'ambassadeur russe à Erevan, Sergey Kopyrkin, réaffirme l'engagement de son pays à honorer ses obligations d'assistance en cas d'agression étrangère, le ministre arménien des Affaires étrangères, Ararat Mirzoyan, reconnaît des "différences" croissantes entre les deux nations.


Moscou prêt à défendre Erevan, mais la décision incombe à l'Arménie


Sergey Kopyrkin a assuré que la Russie remplirait ses obligations d'alliée envers l'Arménie si une agression étrangère survenait. Cependant, il a souligné que la décision d'accepter ou non cette aide appartenait à Erevan.


La question du Haut-Karabakh demeure sensible


M. Kopyrkin a également évoqué la question du retour des Arméniens dans le Haut-Karabakh, une région contestée au cœur des tensions entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan. La Russie estime que ce retour est crucial, mais reconnaît la complexité de la situation.


L'Arménie cherche de "nouveaux instruments de coopération"


Ararat Mirzoyan a admis que l'Arménie ne pouvait "cacher" les problèmes émergents dans ses relations avec la Russie. Il a ajouté que son pays était à la recherche de "nouveaux instruments de coopération", tout en niant les spéculations sur une adhésion éventuelle à l'OTAN.


Les raisons de la tension entre Erevan et Moscou


Plusieurs facteurs contribuent à la tension croissante entre l'Arménie et la Russie. L'un d'eux est le rapprochement de la Russie avec l'Azerbaïdjan, le rival historique de l'Arménie. Moscou cherche à maintenir des relations équilibrées avec les deux pays, mais cela a parfois été perçu comme une trahison par Erevan.


Le poids de l'histoire et l'influence géopolitique


L'histoire complexe et l'influence géopolitique jouent également un rôle dans les relations arméno-russes. L'Arménie a longtemps compté sur la protection de la Russie, mais elle a également le sentiment de dépendre de son puissant voisin. D'un autre côté, la Russie considère l'Arménie comme un allié stratégique dans le Caucase, une région d'importance géopolitique clé.


La recherche d'un nouvel équilibre


La relation Arménie-Russie est à un carrefour. L'Arménie cherche à diversifier ses alliances et à réduire sa dépendance à l'égard de la Russie, tandis que la Russie tente de maintenir son influence dans la région. Il reste à voir comment ces tensions se résoudront et quelle forme prendra la relation bilatérale à l'avenir.


Conclusion


La relation entre l'Arménie et la Russie est complexe et en constante évolution. Alors que les deux pays partagent une longue histoire et des intérêts communs, des divergences émergent, créant des tensions et des incertitudes pour l'avenir. L'Arménie cherche à trouver un nouvel équilibre dans un environnement géopolitique en mutation, tandis que la Russie s'efforce de maintenir son influence dans la région. Reste à savoir comment cette relation évoluera dans les années à venir.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...