Choisissez votre langue
Publié dans actualités

L'Arménie ne se joint pas à la déclaration de l'OTSC condamnant l'attaque terroriste dans la région de Moscou

Par TheArmTimes

L'Arménie ne se joint pas à la déclaration de l'OTSC condamnant l'attaque terroriste dans la région de Moscou


L'Arménie a choisi de ne pas signer la déclaration de l'Assemblée parlementaire de l'Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) condamnant l'attentat terroriste survenu dans la région de Moscou. Cette décision a été confirmée par Nelly Ghulyan, attachée de presse du président de l'Assemblée nationale d'Arménie, à Armenian News-NEWS.am.


Gel de la participation arménienne à l'OTSC


Selon Ghulyan, l'Arménie a temporairement suspendu sa participation à l'OTSC. Elle a précisé que l'organisation avait soumis une proposition à la partie arménienne, qui a été rejetée.


Déclaration commune des États membres de l'OTSC


Les délégations parlementaires des États membres de l'OTSC ont publié une déclaration commune dénonçant l'attaque terroriste perpétrée le 22 mars contre la salle de concert de l'hôtel de ville Crocus, dans la région de Moscou.


Relations Arménie-OTSC


La décision de l'Arménie de ne pas rejoindre la déclaration de l'OTSC s'inscrit dans un contexte de tensions accrues entre les deux parties. Ces dernières années, l'Arménie a exprimé des inquiétudes concernant l'efficacité et l'impartialité de l'organisation.


Préoccupations arméniennes


L'Arménie a reproché à l'OTSC de ne pas avoir apporté un soutien adéquat lors de l'agression militaire de l'Azerbaïdjan contre le Haut-Karabakh en 2020. L'organisation a également été critiquée pour sa position jugée complaisante envers la Turquie, alliée de l'Azerbaïdjan.


Équilibre géopolitique de l'Arménie


La décision de l'Arménie de prendre ses distances avec l'OTSC reflète ses efforts pour maintenir un équilibre géopolitique entre la Russie et l'Occident. L'Arménie entretient des liens étroits avec la Russie, mais cherche également à renforcer ses relations avec les États-Unis et l'Union européenne.


Impact sur la sécurité régionale


La décision de l'Arménie de gel ses relations avec l'OTSC pourrait avoir un impact sur la sécurité régionale. L'organisation joue un rôle crucial dans la stabilité du Caucase du Sud, mais son efficacité est compromise par les tensions entre ses membres.


Perspectives d'avenir


Les relations entre l'Arménie et l'OTSC restent incertaines. Il est possible que les deux parties parviennent à résoudre leurs différends et à rétablir leur coopération, mais il est également possible que les tensions se poursuivent. Seul le temps nous dira comment évoluera cette situation.


Conclusion


La décision de l'Arménie de ne pas se joindre à la déclaration de l'OTSC condamnant l'attaque terroriste dans la région de Moscou est un signe des tensions croissantes entre les deux parties. Cette décision reflète les préoccupations arméniennes concernant l'efficacité et l'impartialité de l'organisation, ainsi que les efforts de l'Arménie pour maintenir un équilibre géopolitique entre la Russie et l'Occident. L'impact à long terme de cette décision sur la sécurité régionale reste à déterminer.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...