Choisissez votre langue
Publié dans actualités

L’Azerbaïdjan doit restituer l’autonomie de l’Artsakh si Pachinian lui cède des territoires arméniens

Par TheArmTimes

L'Azerbaïdjan doit restituer l'autonomie de l'Artsakh si Pachinian lui cède des territoires arméniens


Introduction


La déclaration récente de Nikol Pachinian concernant la cession de quatre villages de la région de Tavush à l'Azerbaïdjan a suscité de vives réactions en Arménie. L'ancien ministre des Affaires étrangères Vardan Oskanyan a estimé que cette concession devrait s'accompagner d'une restitution du statut d'autonomie du Haut-Karabakh par l'Azerbaïdjan.


Le principe de réciprocité dans le droit international


Selon Oskanyan, la cession de territoires arméniens à l'Azerbaïdjan doit être conditionnée par la restitution de l'autonomie du Haut-Karabakh. Il invoque le principe romain "ce qui est à moi est à moi", qui stipule que la possession légitime d'un territoire l'emporte sur la manière dont il a été acquis.


La question du Haut-Karabakh


Le Haut-Karabakh est une région historiquement arménienne qui a été rattachée à l'Azerbaïdjan sous la période soviétique. En 1991, les Arméniens du Haut-Karabakh ont proclamé leur indépendance, entraînant une guerre avec l'Azerbaïdjan qui a duré jusqu'en 1994.


Le cessez-le-feu et les négociations


Depuis lors, un cessez-le-feu est en vigueur, mais les négociations pour un règlement permanent sont dans l'impasse. L'Azerbaïdjan revendique la souveraineté sur le Haut-Karabakh, tandis que les Arméniens demandent son droit à l'autodétermination.


La déclaration de Pachinian


Dans sa conférence de presse, Pachinian a déclaré que l'Azerbaïdjan avait accepté de restituer quatre villages de la région de Tavush en échange de la cession de quelques zones frontalières arméniennes. Cette annonce a suscité des critiques de la part de l'opposition arménienne, qui craint que cette concession ne compromette la sécurité du pays.


La position d'Oskanyan


Oskanyan estime que la cession de territoires arméniens doit être conditionnée par la restitution de l'autonomie du Haut-Karabakh. Il affirme que ces deux questions sont liées et que l'Arménie a le droit de les mettre à l'ordre du jour des négociations.


Les implications pour les négociations


La déclaration d'Oskanyan pourrait avoir des implications importantes pour les négociations en cours. Elle pourrait faire pression sur l'Azerbaïdjan pour qu'il envisage la restitution de l'autonomie du Haut-Karabakh, tout en renforçant la position de négociation de l'Arménie.


Les réactions en Azerbaïdjan


Les autorités azerbaïdjanaises n'ont pas encore réagi officiellement à la déclaration d'Oskanyan. Cependant, elles ont toujours rejeté les appels à l'autodétermination du Haut-Karabakh et ont insisté sur la souveraineté de l'Azerbaïdjan sur l'ensemble de son territoire.


Les perspectives d'avenir


L'avenir des négociations entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan reste incertain. La déclaration d'Oskanyan pourrait ouvrir de nouvelles avenues de discussion, mais elle pourrait également exaspérer les tensions entre les deux pays.


Conclusion


La déclaration de Vardan Oskanyan souligne l'importance de la réciprocité dans les négociations internationales. Elle pourrait avoir un impact significatif sur les négociations en cours entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, mais il reste à voir si elle sera prise en compte par les deux parties.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...