Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Le chef de l’OTAN fait l’éloge de la politique étrangère de l’Arménie

Par TheArmTimes

Le chef de l'OTAN salue la politique étrangère "plus indépendante" de l'Arménie


Soutien indéfectible à la souveraineté et à l'intégrité territoriale


Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a exprimé son soutien à la politique étrangère "plus indépendante" de l'Arménie lors de sa visite à Erevan le mardi 28 février 2023. Il a félicité le Premier ministre Nikol Pachinian pour ses efforts visant à renforcer les liens entre l'Arménie et l'alliance dirigée par les États-Unis.


"Nous soutenons votre souveraineté et votre intégrité territoriale, et nous soutenons également vos efforts pour développer une politique étrangère plus indépendante, ce que nous considérons comme important", a déclaré M. Stoltenberg à M. Pachinian au début de leurs entretiens.


Une politique étrangère qui s'éloigne de l'influence russe


La visite de M. Stoltenberg intervient dans un contexte de détérioration des relations entre l'Arménie et la Russie, son allié de longue date. Récemment, M. Pachinian a annoncé le "gel" effectif de l'adhésion de l'Arménie à l'Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) et n'a pas exclu une sortie complète de cette alliance militaire dirigée par la Russie. En outre, des membres de son équipe politique ont évoqué la possibilité pour l'Arménie de demander son adhésion à l'Union européenne.


Une coopération plus étroite avec l'OTAN en perspective


Le Premier ministre Pachinian a exprimé son souhait d'approfondir la coopération avec l'OTAN et espère que le programme de partenariat sur mesure pour l'Arménie sera accepté "dès que possible". M. Stoltenberg a également déclaré espérer que le cadre d'une coopération plus étroite entre l'OTAN et l'Arménie serait élaboré "très bientôt".


Soutien à l'Ukraine et lutte contre l'agression russe


Le chef de l'OTAN a félicité l'Arménie pour l'aide humanitaire qu'elle a fournie à l'Ukraine l'année dernière, notamment en fournissant des médicaments aux hôpitaux militaires ukrainiens. "Je salue votre solidarité avec l'Ukraine et j'appelle tous les partenaires à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour empêcher [le président russe Vladimir] Poutine de gagner sa guerre d'agression", a déclaré M. Stoltenberg.


Des critiques internes dénoncent une réorientation imprudente


Les critiques internes de M. Pachinian ont dénoncé ses efforts pour réorienter l'Arménie vers l'Occident comme étant imprudents, arguant que le vide sécuritaire qui en résulte ne peut être comblé par l'OTAN ou aucune autre puissance occidentale. Ils soulignent également que la Turquie, un État membre clé de l'OTAN, a fourni une assistance militaire décisive à l'Azerbaïdjan lors de la guerre de 2020 au Haut-Karabakh.


Éloge de la coopération turco-azerbaïdjanaise


Lors de sa visite à Bakou le lundi 27 février, M. Stoltenberg aurait salué la coopération militaire turco-azerbaïdjanaise, affirmant qu'elle contribuerait à approfondir les relations [de l'Azerbaïdjan] avec l'OTAN.


Conclusion


La visite du secrétaire général de l'OTAN en Arménie marque un renforcement des liens entre l'alliance et le pays. La politique étrangère "plus indépendante" de l'Arménie, qui s'éloigne de l'influence russe, ouvre la voie à une coopération plus étroite avec l'OTAN. Toutefois, les critiques internes soulèvent des inquiétudes quant aux implications de cette réorientation, soulignant les liens étroits de la Turquie avec l'Azerbaïdjan. L'évolution de la relation entre l'Arménie et l'OTAN dans un contexte de tensions régionales sera suivie de près.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...