Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Le député Sargis Khandanyan à l'AP Euronest : l'Azerbaïdjan continue d'imposer des exigences supplémentaires à l'Arménie

Par TheArmTimes

Le Député Sargis Khandanyan à l'AP Euronest : l'Azerbaïdjan Continue d'Imposer des Exigences Supplémentaires à l'Arménie


Introduction


L'Arménie et l'Union européenne ont franchi des étapes importantes dans leurs relations ces dernières années. Le déploiement de la mission européenne de surveillance civile en Arménie, l'accès imminent à la Facilité européenne pour la paix, le dialogue sur la libéralisation des visas et les initiatives conjointes dans divers domaines sont autant de jalons notables.


Relations Arménie-UE


Sargis Khandanyan, membre de la délégation arménienne à l'AP Euronest, a salué la reconnaissance par le Parlement européen des efforts de l'Arménie. Il a exprimé sa gratitude pour le soutien indéfectible de l'UE à la démocratie et à l'indépendance arméniennes.


Coopération en Matière de Sécurité


La mission européenne de surveillance civile en Arménie renforce l'architecture de sécurité du pays et ouvre des perspectives de coopération dans le secteur de la sécurité. Khandanyan s'est montré optimiste quant à une prochaine décision concernant l'accès à la Facilité européenne pour la paix.


Libéralisation des Visas et CEPA


L'Arménie est impatiente d'entamer le dialogue sur la libéralisation des visas et reste déterminée à remplir ses obligations dans le cadre de l'Accord de partenariat global approfondi et renforcé (CEPA). Elle souhaite également poursuivre des initiatives conjointes dans les domaines de la connectivité, de l'énergie et bien d'autres.


Processus de Normalisation Arménie-Azerbaïdjan


L'Arménie attend un engagement plus fort de l'UE dans le processus de normalisation avec l'Azerbaïdjan. Khandanyan a salué la résolution adoptée par l'AP Euronest le 13 mars, qui souligne l'importance d'un accord de paix entre les deux pays.


Principes du Processus de Paix


La résolution énonce clairement les principes qui devraient guider la normalisation et l'accord de paix futur, tels que la souveraineté, l'intégrité territoriale et le droit à l'autodétermination. Ces principes ont été convenus et reconfirmés par les dirigeants arméniens et azerbaïdjanais au cours des négociations.


Obstacles Posés par l'Azerbaïdjan


Cependant, Khandanyan a déploré que l'Azerbaïdjan continue d'imposer des exigences supplémentaires à l'Arménie et de faire obstacle aux progrès du processus de paix. Il a souligné que le respect des principes énoncés dans la Déclaration d'Almaty est crucial non seulement pour les relations Arménie-Azerbaïdjan, mais aussi pour l'intégrité territoriale de l'Ukraine, de la Géorgie et de la Moldavie.


Conclusion


Les relations entre l'Arménie et l'UE ont connu des améliorations significatives ces dernières années. La coopération dans les domaines de la sécurité, de l'économie et de la démocratie se poursuit. Cependant, le processus de normalisation avec l'Azerbaïdjan est entravé par les exigences supplémentaires imposées par Bakou. L'UE doit continuer à jouer un rôle actif dans la promotion d'un accord de paix juste et durable basé sur les principes fondamentaux du droit international.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...