Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Le ministre des Affaires étrangères israélien critique Erdogan pour avoir menacé d'« envoyer Netanyahu à Allah »

Par TheArmTimes

Le ministre israélien Katz fustige la menace d'Erdogan de "renvoyer Netanyahu à Allah"


Introduction


Les relations diplomatiques entre Israël et la Turquie sont mises à rude épreuve après que le président turc Recep Tayyip Erdogan a menacé d'"envoyer le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Allah". Cette déclaration a suscité une vive réaction du ministre israélien des Affaires étrangères, Israël Katz, qui a demandé à son ministère de prendre des mesures sévères contre le représentant diplomatique turc.


Menace d'Erdogan et réaction de Katz


Lors d'un rassemblement à Kayseri jeudi, Erdogan a déclaré : "Nous enverrons Netanyahu vers Allah pour qu'il prenne soin de lui, pour le rendre malheureux." Ces propos ont été vivement condamnés par Katz, qui les a qualifiés de "répugnants et indignes".


Katz a instruit son ministère de convoquer le chef de mission adjoint de la Turquie et de lui transmettre un message clair : Israël ne toléreraaucune menace contre ses dirigeants. Il a également qualifié Erdogan d'"agitateur" et a affirmé que ses déclarations étaient "un nouvel exemple de son incitation à la haine et de son antisémitisme".


Tensions croissantes entre Israël et la Turquie


La tension entre Israël et la Turquie est montée en flèche ces dernières années, en particulier depuis la mort de 60 Palestiniens lors de manifestations à la frontière de Gaza en 2018. La Turquie a accusé Israël d'utiliser une force excessive, tandis qu'Israël a accusé la Turquie de soutenir le Hamas, un groupe terroriste.


Condamnation internationale


Les propos d'Erdogan ont suscité la condamnation de la communauté internationale. Les États-Unis ont déclaré qu'ils étaient "profondément préoccupés" par la menace d'Erdogan, tandis que l'Allemagne a exhorté la Turquie à "cesser ses provocations".


Position d'Israël


Israël a riposté aux menaces d'Erdogan en renforçant sa sécurité et en appelant la communauté internationale à condamner ses propos. Netanyahu a déclaré que la menace d'Erdogan était "un dangereux appel à la violence" et a appelé les dirigeants du monde à "prendre position contre la haine".


Soutien d'Erdogan par le Hamas


Le Hamas a salué la menace d'Erdogan, la qualifiant de "réponse légitime à l'agression israélienne". Le groupe terroriste a également accusé Israël de "massacre" contre les Palestiniens.


Impact sur les relations diplomatiques


Il est peu probable que la menace d'Erdogan améliore les relations entre Israël et la Turquie. La tension entre les deux pays va probablement se poursuivre, voire s'intensifier, dans les mois à venir.


Les conséquences pour Erdogan


La menace d'Erdogan pourrait avoir des conséquences négatives pour lui-même et pour la Turquie. Il pourrait porter atteinte à la réputation de la Turquie sur la scène internationale et nuire à ses relations avec d'autres pays.


Conclusion


La menace d'Erdogan de "renvoyer Netanyahu à Allah" est un nouveau chapitre dans la dégradation des relations entre Israël et la Turquie. Il reste à voir quelles seront les conséquences de ses propos, mais il est clair qu'ils vont encore exacerber les tensions entre les deux pays.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...