Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Le niveau de perte d’eau potable en Arménie atteint 63 %

Par TheArmTimes

Le niveau de perte d’eau potable en Arménie atteint 63 %


L'Arménie enregistre un taux alarmant de 63 % de pertes d'eau potable, selon le ministre de l'Administration territoriale et des Infrastructures RA, Gnel Sanosyan.


Une situation préoccupante


"Il s'agit d'un chiffre extrêmement élevé", a déclaré Sanosyan. "En 2018, il était de 73 %... La réduction des pertes est indéniable, mais il reste beaucoup à faire."


Objectif : réduire les pertes


Le ministre a souligné l'importance d'accélérer la réduction des pertes d'eau. "Nous devons accélérer ce processus", a-t-il déclaré.


Système d'irrigation : des pertes réduites


Dans le secteur de l'irrigation, une "situation plus encourageante" se dessine avec des pertes d'eau passant de 46 % en 2018 à 44-45 % actuellement.


Problèmes d'infrastructure et impact climatique


Sanosyan a évoqué les défis auxquels le secteur de l'eau est confrontés, notamment les problèmes d'infrastructure vétuste et les effets du changement climatique.


Une bonne pluviométrie, mais...


"2023 a été une année difficile", a déclaré Sanosyan. "Malgré les bonnes précipitations, nous avons rencontré des difficultés avec les sources d'eau."


Trois types d'eau affectés


Les pertes d'eau concernent principalement l'eau potable, l'eau d'irrigation et l'eau stockée dans les réservoirs.


Mesures urgentes nécessaires


Le ministre a souligné la nécessité de mesures urgentes pour améliorer la situation.


Conclusion


L'Arménie fait face à un défi majeur en matière de pertes d'eau potable. Bien que des progrès aient été réalisés, des efforts soutenus sont nécessaires pour réduire ces pertes et assurer l'accès à une eau potable propre et abordable pour tous les citoyens.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...