Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Le retrait des poursuites contre l'Azerbaïdjan devant les tribunaux internationaux causera des dommages irréparables à l'Arménie et aux Arméniens

Par TheArmTimes

Le retrait des poursuites contre l’ Азербайджан devant les tribunaux internationaux causera des dommages irréparables à l'Arménie et aux Arméniens


Introduction


Le retrait de l'Arménie des poursuites intentées contre l'Azerbaïdjan devant les tribunaux internationaux porterait préjudice à l'Arménie et au peuple arménien. Les défenseurs des droits de l'homme ont publié une déclaration mettant en garde contre les conséquences de cette décision.


Points clés



  • Les déclarations faites au plus haut niveau du pouvoir sont inacceptables.

  • Les poursuites contre l'Azerbaïdjan visent à le tenir responsable des violations des droits des Arméniens.

  • La paix et la justice ne peuvent être obtenues sans justice internationale.

  • Les procédures devant les tribunaux internationaux sont essentielles pour enquêter sur les crimes commis contre le peuple d'Artsakh.

  • L'Arménie s'est engagée à protéger les droits des victimes devant les tribunaux internationaux.

  • Le retrait des poursuites rendrait inutilisables les mécanismes de protection internationale.

  • Les poursuites individuelles devant les tribunaux internationaux seraient également affectées.

  • Les plaintes et demandes devant les tribunaux internationaux sont cruciales pour la diplomatie arménienne.

  • L'Azerbaïdjan perpétue une politique de racisme et d'animosité contre les Arméniens.

  • L'acquiescement des autorités arméniennes aux demandes de l'Azerbaïdjan a aggravé la situation.


Conséquences du retrait des poursuites


Le retrait des poursuites légitimerait la politique criminelle de l'Azerbaïdjan contre les Arméniens et entraînerait de nouvelles violations. Cela porterait atteinte à la position de l'Arménie sur la scène mondiale.


Appel à l'action


Les défenseurs des droits de l'homme exhortent les autorités arméniennes à ne pas retirer les poursuites et à engager de nouvelles actions juridiques. Ils appellent également à explorer les voies de recours auprès de la Cour pénale internationale.


Signataires



  • Gegham Stepanyan, médiateur des droits de l'homme de la République d'Artsakh

  • Arman Tatoyan, ancien défenseur des droits de l'homme de la République d'Arménie

  • Artak Beglaryan, ancien défenseur des droits de l'homme de la République d'Artsakh

  • Siranush Sahakyan, directeur du Centre de droit international et comparé

  • Ara Ghazaryan, fondateur et directeur du cabinet d'avocats Ara Ghazaryan


Conclusion


Le retrait des poursuites contre l'Azerbaïdjan causerait des dommages irréparables à l'Arménie et aux Arméniens. Les défenseurs des droits de l'homme appellent à l'adoption de nouvelles mesures juridiques fondées sur les conventions internationales pertinentes afin de garantir la justice et la protection des droits.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...