Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Les Arméniens d’Amérique doivent exiger une avance militaire qualitative, par Michael Rubin

Par TheArmTimes

La communauté arménienne d'Amérique doit réclamer un avantage militaire qualitatif pour l'Arménie


Dans une tribune percutante publiée par l'Armenian Mirror Spectator le 22 mars, Michael Rubin, directeur de l'analyse politique au Middle East Forum et chercheur principal à l'American Enterprise Institute, préconise un changement radical dans la politique de défense américaine à l'égard de l'Arménie.


Rubin établit un parallèle historique avec la politique américaine envers Israël, rappelant que depuis l'ère Eisenhower, les États-Unis ont choisi de soutenir Israël face aux tensions régionales en lui garantissant un avantage militaire qualitatif (QME) sur ses adversaires. Selon Rubin, ce modèle devrait être appliqué à l'Arménie, confrontée à une menace existentielle des forces panturques, notamment aux agressions et provocations de l'Azerbaïdjan.


Rubin critique la dépendance historique de l'Arménie envers la Russie pour sa protection, soulignant les incohérences et les échecs de la politique russe dans la région, en particulier son hypocrisie dans le conflit du Haut-Karabakh. Il salue la reconnaissance du génocide arménien par le président Biden, tout en critiquant les dérogations qui ont permis à l'Azerbaïdjan de poursuivre son ambition d'évincer la population arménienne autochtone du Haut-Karabakh.


L'auteur appelle les Arméniens d'Amérique à exiger un QME pour l'Arménie, arguant que les excuses traditionnelles des États-Unis pour éviter de soutenir la défense arménienne ne sont plus valables. Rubin soutient que l'Arménie est démocratique, cherche à s'éloigner de la Russie et que la présence de bases militaires russes sur son territoire ne devrait pas empêcher les États-Unis d'investir dans sa défense. Il rejette également les craintes d'une fuite de technologie américaine vers la Russie comme exagérées, citant l'exemple de la France et de l'Inde qui reçoivent des armes sans incidents de ce type.


Rubin conclut en soulignant l'importance de ne pas se contenter de commémorer le génocide arménien, mais d'adopter de nouvelles stratégies pour empêcher qu'une telle tragédie ne se reproduise. Il demande à la Maison Blanche d'adopter un QME pour l'Arménie comme mesure concrète pour soutenir sa défense contre les agressions et assurer sa survie.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...