Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Les habitants de Voskepar ont préparé une pétition adressée au Premier ministre arménien refusant le transfert des villages arméniens à l’Azerbaïdjan

Par TheArmTimes

Les habitants de Voskepar s'opposent à la cession de territoires à l'Azerbaïdjan


Dans un geste symbolique fort, les habitants du village arménien de Voskepar, situé dans la région frontalière de Tavush, ont organisé une liturgie dans l'ancienne église du village datant du VIIe siècle et ont préparé une pétition adressée au Premier ministre Nikol Pachinian pour exprimer leur opposition farouche à toute cession de territoires à l'Azerbaïdjan.


Une liturgie pour affirmer l'identité arménienne


La liturgie, célébrée par les évêques des diocèses de Tavush et Chirak, a rassemblé de nombreux habitants de Voskepar. L'archevêque Mikael Ajapakhyan, évêque de Chirak, a rappelé le rôle historique de l'église en tant que symbole de la résilience arménienne. Il a déclaré que Voskepar représente "la fin de notre retraite" et que "la victoire commencera d'ici".


Une pétition pour défendre l'intégrité territoriale


Après la liturgie, les évêques ont rencontré les habitants de Voskepar pour discuter de leurs préoccupations face à la possibilité d'une cession de territoires. Les habitants ont exprimé leur opposition unanime à toute cession, soulignant que Voskepar "n'est pas seulement un village, mais un concept qui comprend les communications et la défense de notre nation".


Le soutien des autorités locales


La réunion a également bénéficié de la présence de Mihran Makhsudyan, ancien chef d'état-major du corps d'armée, et de Yura Harutyunyan, haut responsable de Tavush. Leur soutien renforce la détermination des habitants de Voskepar à défendre leur territoire.


Un appel au gouvernement


Dans leur pétition, les habitants de Voskepar ont supplié le Premier ministre Pachinian de rejeter toute proposition de cession de territoires. Ils ont souligné que la perte de Voskepar aurait des conséquences dévastatrices pour l'Arménie, car elle ouvrirait la voie à une nouvelle agression azérie.


Une résistance pacifique


Les habitants de Voskepar ont déclaré qu'ils étaient prêts à résister pacifiquement à toute tentative de cession de leur village. Ils ont formé une garde volontaire pour surveiller les frontières et prévenir toute incursion azérie.


Un message d'unité


La liturgie et la pétition ont envoyé un message clair d'unité et de détermination parmi les habitants de Voskepar. Ils sont prêts à défendre leur foyer et leur nation contre toute menace.


Un appel à la communauté internationale


Les habitants de Voskepar ont également lancé un appel à la communauté internationale pour qu'elle condamne les agissements de l'Azerbaïdjan et soutienne le droit de l'Arménie à l'autodétermination.


Conclusion


La résistance pacifique des habitants de Voskepar est un témoignage de la volonté inébranlable du peuple arménien de défendre son intégrité territoriale et son identité culturelle. Leur pétition au Premier ministre Pachinian souligne l'importance cruciale de préserver les frontières actuelles de l'Arménie pour garantir sa sécurité et son avenir.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...