Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Les organisateurs des Jeux olympiques de 2024 lèvent l’interdiction des relations sexuelles pour les athlètes

Par TheArmTimes

Les relations sexuelles enfin autorisées aux Jeux olympiques de 2024 : 300 000 préservatifs attendus au village olympique


Les organisateurs des Jeux olympiques de 2024 ont levé l'interdiction des relations sexuelles imposée aux athlètes lors de la dernière édition à Tokyo. Cette mesure, prise en raison de la pandémie de COVID-19, sera abrogée dans le village olympique parisien.


300 000 préservatifs distribués


Pour accompagner cette levée d'interdiction, le village olympique sera approvisionné en 300 000 préservatifs, selon TMZ. Ce nombre conséquent est destiné à garantir que chaque personne présente (14 500 athlètes et personnel d'encadrement) puisse avoir des relations sexuelles plusieurs fois par jour.


Un village olympique accueillant


"En collaboration avec la commission des athlètes, nous avons souhaité créer des lieux où les athlètes se sentent à l'aise", a déclaré Laurent Michaud, directeur du village olympique. "Ces commodités en font partie."


Sensibilisation au VIH et aux MST


La distribution de préservatifs aux Jeux olympiques n'est pas une nouveauté. Lors des Jeux de Séoul en 1988, ils avaient déjà été utilisés comme moyen de sensibilisation au VIH et à d'autres maladies sexuellement transmissibles.


La santé sexuelle avant tout


Cette mesure vise à promouvoir la santé sexuelle des athlètes et à leur rappeler l'importance de se protéger. Les relations sexuelles consensuelles n'étant plus interdites, les organisateurs espèrent que les participants pourront profiter pleinement de l'événement sans se soucier des risques pour leur santé.


Autres commodités fournies


Outre les préservatifs, le village olympique fournira également d'autres commodités essentielles aux athlètes, notamment de la nourriture, des boissons, des installations sportives et des espaces de détente.


L'importance de la prévention


La distribution de 300 000 préservatifs témoigne de l'importance accordée à la prévention des maladies sexuellement transmissibles. Les organisateurs des Jeux olympiques sont conscients de la nécessité de protéger la santé des athlètes et de les encourager à adopter des comportements responsables.


Un village olympique adapté


Le village olympique de Paris 2024 sera conçu pour offrir un environnement sûr, confortable et accueillant à tous les participants. La levée de l'interdiction des relations sexuelles et la fourniture de préservatifs sont des mesures parmi d'autres qui visent à créer un village adapté aux besoins des athlètes.


Conclusion


La levée de l'interdiction des relations sexuelles aux Jeux olympiques de 2024 est un signe de progrès et d'ouverture. En fournissant 300 000 préservatifs, les organisateurs ont fait de la santé sexuelle des athlètes une priorité. Cette mesure contribuera non seulement à protéger leur santé, mais aussi à créer un environnement plus agréable et plus détendu au sein du village olympique.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...