Choisissez votre langue
Publié dans actualités

L’UE envisage d’utiliser les bénéfices du gel des avoirs russes pour fournir des armes à l’Ukraine

Par TheArmTimes

L'UE envisage d'utiliser les intérêts des avoirs russes gelés pour armer l'Ukraine


Introduction :


Dans un effort visant à soutenir l'Ukraine dans son conflit en cours avec la Russie, l'Union européenne (UE) explore la possibilité d'utiliser les intérêts générés par les actifs russes gelés pour fournir des armes et du matériel militaire.


Le feu vert des ministres des Affaires étrangères :


Selon l'Associated Press, le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a obtenu le soutien d'une majorité des ministres des Affaires étrangères de l'UE pour mettre en œuvre ce projet. Les dirigeants européens sont attendus pour donner leur aval lors d'un sommet à Bruxelles à partir de jeudi.


Le besoin urgent de l'Ukraine :


Cette décision intervient alors que l'Ukraine fait face à une pénurie critique de munitions. Les États-Unis, qui constituent le principal fournisseur d'armes pour l'Ukraine, sont confrontés à des difficultés pour obtenir de nouveaux financements du Congrès.


Les avoirs russes gelés :


L'UE détient actuellement environ 200 milliards d'euros d'actifs appartenant à la banque centrale russe, qui ont été gelés en représailles à l'invasion de l'Ukraine. La Belgique détient une part importante de ces actifs.


Les intérêts générés par les avoirs :


L'UE estime que les intérêts générés par ces avoirs pourraient s'élever à environ 3 milliards d'euros par an. Josep Borrell a souligné que ce montant n'est pas négligeable, bien que les Russes ne l'apprécient guère.


Le partage des intérêts :


Un petit nombre d'États membres, dont la Hongrie, s'opposent à la fourniture d'armes à l'Ukraine. Pour répondre à leurs préoccupations, les intérêts seront partagés.


Le fonds spécial :


Environ 90 % des intérêts seront versés à un fonds spécial utilisé par les pays de l'UE pour rembourser les dépenses liées à la fourniture d'armes et de munitions à l'Ukraine.


Le soutien à l'industrie de défense ukrainienne :


Les 10 % restants seront alloués au budget de l'UE pour soutenir l'industrie de défense ukrainienne. Cela permettra aux pays opposés à l'envoi d'armes de soutenir l'Ukraine sans violer leurs principes.


Conclusion :


L'utilisation des intérêts générés par les avoirs russes gelés pour armer l'Ukraine constitue un pas important de l'UE dans son soutien à l'effort de guerre ukrainien. Cette décision reflète l'engagement de l'UE à tenir la Russie responsable de son agression et à garantir la sécurité de l'Ukraine.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...