Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Maria Zakharova. La déclaration du Premier ministre arménien sur la menace de guerre avec l'Azerbaïdjan n'a aucun rapport avec la Russie

Par TheArmTimes

Maria Zakharova : La déclaration du Premier ministre arménien sur la menace de guerre avec l'Azerbaïdjan n'a aucun rapport avec la Russie


Introduction


Alors que les tensions montent entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, la représentante officielle du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a déclaré que les déclarations du Premier ministre arménien Nikol Pashinyan sur une possible guerre avec l'Azerbaïdjan n'étaient pas liées à la Russie.


La déclaration de Nikol Pashinyan


S'adressant aux habitants de plusieurs villages frontaliers d'Arménie, le Premier ministre Pashinyan a déclaré que si Erevan ne répondait pas aux demandes de Bakou de céder un certain nombre de villages frontaliers à l'Azerbaïdjan, la guerre éclaterait.


La réponse de Maria Zakharova


En réponse aux déclarations de Pashinyan, Maria Zakharova a déclaré sur Telegram que la menace de guerre n'était pas liée à la Russie :



  • "Attention : cette déclaration n'a aucun rapport avec la Russie."

  • "Elle relève de la compétence des seules autorités actuelles d'Erevan et est le résultat de leurs consultations avec l'Ouest."


Les facteurs extérieurs


Zakharova a suggéré que les autorités arméniennes s'étaient appuyées sur des consultations avec l'Union européenne, l'OTAN et Washington, et que leur déclaration sur la menace de guerre était le résultat de ces consultations.


La politique étrangère de la Russie


La déclaration de Zakharova souligne la position de la Russie en tant que médiateur neutre dans le conflit entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan. La Russie a de bonnes relations avec les deux pays et a appelé à une résolution pacifique du conflit.


Les implications pour l'Arménie


La déclaration de Zakharova pourrait être considérée comme un avertissement adressé à l'Arménie. La Russie pourrait réduire son soutien à l'Arménie si Erevan était considérée comme provoquant ou belliciste.


Les implications pour l'Azerbaïdjan


La déclaration de Zakharova pourrait également être considérée comme un avertissement adressé à l'Azerbaïdjan. La Russie pourrait s'opposer à toute tentative de Bakou de résoudre le conflit par la force militaire.


Les perspectives de paix


Les déclarations de Zakharova indiquent que la Russie estime que la paix entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan est possible. La Russie pourrait jouer un rôle clé dans la médiation d'un accord entre les deux pays.


Le rôle des acteurs extérieurs


La déclaration de Zakharova souligne également l'importance des acteurs extérieurs dans le conflit entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan. Ces acteurs pourraient jouer un rôle positif ou négatif dans la résolution du conflit.


Conclusion


Alors que les tensions entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan continuent de monter, la déclaration de Maria Zakharova souligne le rôle important de la Russie en tant que médiateur neutre. La Russie estime que la paix entre les deux pays est possible, mais elle avertit également les deux parties que les actions belliqueuses ne seront pas tolérées. Les acteurs extérieurs pourraient également jouer un rôle dans la résolution du conflit, et la Russie estime qu'il est essentiel d'impliquer toutes les parties prenantes dans le processus de paix.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...