Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Mise en garde d’un expert russe sur une nouvelle escalade militaire entre Bakou et Erevan

Par TheArmTimes

Mise en garde d'un expert russe sur une nouvelle escalade militaire entre Bakou et Erevan


Introduction


Les relations entre l'Arménie, la Russie et l'Azerbaïdjan sont complexes et souvent tendues. Récemment, des inquiétudes ont été exprimées quant à une possible escalade militaire entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan. Cet article examine les points de vue d'un expert russe sur cette situation, ainsi que les implications potentielles pour la région.


Les allégations d'un coup d'État pro-russe en Arménie


Dmitry Malyshev, docteur en histoire et professeur associé à l'Université d'État Lomonossov de Moscou, a nié les allégations selon lesquelles un coup d'État pro-russe aurait été fomenté en Arménie. Il qualifie ces affirmations de "désinformation" et affirme que l'Arménie doit se concentrer sur le développement socio-économique plutôt que de chercher des ennemis imaginaires.


L'orientation de l'Arménie vers l'Occident


Malyshev reconnaît que certains segments de la société arménienne, notamment la diaspora, sont intégrés aux structures occidentales. Cependant, il souligne que cela ne représente pas une tendance générale, l'Arménie conservant des positions pro-russes.


Retrait de l'Arménie de l'OTSC et de l'EAEU


Malyshev rappelle l'importance historique de l'adhésion de l'Arménie à l'OTSC (Organisation du traité de sécurité collective) et à l'EAEU (Union économique eurasiatique). Il reconnaît les récents mouvements de l'Arménie, tels que le gel de sa participation à l'OTSC, mais minimise leur impact, soulignant les implications sécuritaires pour l'Arménie.


Présence militaire russe en Arménie


Malyshev évoque la présence militaire russe en Arménie, indiquant qu'un retrait russe serait possible si la politique arménienne s'éloignait des intérêts russes. Il cite le précédent géorgien de 2007 pour étayer son affirmation.


Position de l'Arménie vis-à-vis de la Russie et de l'Occident


Malyshev critique le gouvernement arménien pour avoir suivi les directives de l'Occident, notamment de la France. Il suggère que Moscou pourrait limiter ses relations avec l'Arménie en réponse à cela.


Risques d'une nouvelle escalade militaire


Malyshev met en garde contre la possibilité d'une nouvelle escalade militaire entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan. Il cite l'achat d'armements par l'Arménie et les tensions persistantes autour du Karabakh comme des facteurs contributifs.


Maintien du statu quo


Malyshev anticipe un maintien du statu quo dans la région à court terme, malgré la reconnaissance par l'Arménie du rattachement du Karabakh à l'Azerbaïdjan. Il souligne que la signature d'un accord de paix est entravée par des revendications territoriales mutuelles non résolues.


Conclusion


L'expert russe Dmitry Malyshev exprime ses inquiétudes quant à une possible escalade militaire entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan. Il souligne le rôle important de la Russie dans la région et prévient que toute tentative de l'Arménie de s'éloigner des intérêts russes pourrait avoir de graves conséquences. Il appelle à la prudence et à la retenue de toutes les parties impliquées pour éviter un nouveau conflit qui pourrait déstabiliser la région.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...