Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Nikol Pachinian : Je suis heureux que les Assyriens d’Arménie préservent leur identité nationale

Par TheArmTimes

Nikol Pachinian : Je suis heureux que les Assyriens d’Arménie préservent leur identité nationale


Introduction : Les liens profonds entre les communautés arménienne et assyrienne


L'Arménie et la communauté assyrienne partagent une histoire et une culture étroitement liées, datant de plusieurs siècles. À l'occasion de la nouvelle année assyrienne (Hab-Nisan), le Premier ministre arménien Nikol Pachinian a adressé un message de félicitations à la communauté assyrienne d'Arménie, soulignant l'importance de la préservation de leur identité nationale.


L'identité nationale assyrienne en Arménie


Les Assyriens d'Arménie, estimés entre 5 000 et 10 000 membres, ont enrichi le patrimoine culturel arménien de leurs traditions et coutumes uniques. Leur présence en Arménie remonte au début du XIXe siècle, lorsque des réfugiés assyriens ont fui les persécutions dans les régions du lac d'Ourmia au nord de la Perse.


Hab-Nisan : Un symbole de renaissance et de fertilité


Hab-Nisan, la nouvelle année assyrienne, est une fête célébrant l'amour, la joie et la fertilité. Elle marque également le renouveau de la nature, un thème qui résonne profondément dans la culture arménienne également.


Un message de félicitations du Premier ministre Pachinian


Dans son message, le Premier ministre Pachinian a félicité les Assyriens d'Arménie pour leur engagement à préserver leur identité nationale. Il a exprimé sa joie de voir la communauté assyrienne continuer à enrichir la diversité culturelle arménienne.


Les souhaits de bien-être et de prospérité


Le Premier ministre Pachinian a souhaité bien-être et bonheur aux Assyriens d'Arménie, ainsi qu'à ceux dispersés à travers le monde. Il a exprimé l'espoir que cette célébration de Hab-Nisan soit le début de nouvelles réalisations et d'un avenir prospère.


Une histoire partagée avec l'Empire ottoman et la Perse


Les communautés arménienne et assyrienne ont longtemps coexisté au sein de l'Empire ottoman et de la Perse. Elles ont été victimes du génocide arménien de 1915-1923 et ont partagé les épreuves et les triomphes de l'histoire.


L'héritage de l'Empire assyrien


L'Empire assyrien, qui a prospéré au IIe millénaire avant J.-C. en Mésopotamie, a laissé une empreinte durable dans la région. Son influence s'est étendue jusqu'à l'Arménie, où les Assyriens ont attaqué le royaume arménien d'Urartu.


Les Assyro-Chaldéens : Une communauté chrétienne d'origine ancienne


Les Assyro-Chaldéens, descendants de l'ancien Empire assyrien, sont des chrétiens. Leur foi a joué un rôle important dans leur identité et leur culture tout au long de l'histoire.


Conclusion : Des liens durables entre l'Arménie et la communauté assyrienne


Le message du Premier ministre Pachinian souligne les liens durables entre l'Arménie et la communauté assyrienne. La préservation de l'identité nationale assyrienne enrichit le patrimoine culturel arménien et témoigne de la diversité et de l'inclusivité de la société arménienne.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...