Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Nikol Pashinyan informe le Premier ministre suédois des positions de principe de l'Arménie concernant le traité de paix avec l'Azerbaïdjan

Par TheArmTimes

Nikol Pashinyan Informe le Premier Ministre Suédois des Positions Arméniennes sur le Traité de Paix avec l'Azerbaïdjan


Introduction


Le conflit entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan connaît un nouveau rebondissement alors que le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan rencontre son homologue suédois Ulf Kristersson pour discuter du processus de paix et des relations bilatérales. Cet article explore les détails de cette rencontre, les positions arméniennes sur le traité de paix proposé et les implications potentielles pour la région.


Discussions sur la Coopération Arménie-Suède


La rencontre entre Pashinyan et Kristersson a porté sur la coopération entre l'Arménie et la Suède, en mettant l'accent sur le développement économique. Les deux dirigeants ont reconnu la nécessité d'approfondir les relations économiques et ont exploré les opportunités potentielles dans divers secteurs.


Le Processus de Paix Arménie-Azerbaïdjan


La réunion a également abordé le processus de paix en cours entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan. Pashinyan a présenté à Kristersson les principales positions de l'Arménie concernant le projet de traité de paix. Ces positions soulignent l'engagement de l'Arménie envers :



  • La reconnaissance mutuelle de l'intégrité territoriale et de la souveraineté

  • Le règlement pacifique des différends

  • La protection des droits humains et des libertés fondamentales

  • La non-utilisation de la force ou de la menace de la force


Le Carrefour de la Paix Arménien


Pashinyan a également présenté au Premier ministre suédois l'initiative "Carrefour de la Paix" du gouvernement arménien. Cette initiative vise à débloquer les infrastructures régionales, mais en respectant les principes de souveraineté, de juridiction, de réciprocité et d'égalité.


Implications Potentielles


La rencontre entre Pashinyan et Kristersson pourrait avoir des implications importantes pour le processus de paix arméno-azerbaïdjanais et pour les relations entre les deux pays. La Suède, en tant que pays neutre et respecté, peut jouer un rôle de facilitateur dans les négociations de paix et contribuer à l'établissement d'une confiance mutuelle.


Positions Claires de l'Arménie


La réunion a permis à l'Arménie d'exprimer clairement ses positions sur le traité de paix proposé. Ces positions reflètent l'engagement de l'Arménie à un règlement pacifique du conflit, sur la base du respect international du droit et des normes fondamentales de coexistence.


Nécessité d'un Dialogue Continu


Les discussions en cours entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan soulignent la nécessité d'un dialogue continu et d'une volonté politique de trouver un compromis mutuellement acceptable. La communauté internationale a un rôle à jouer pour faciliter ce dialogue et soutenir les efforts visant à instaurer une paix durable dans la région.


Conclusion


La rencontre entre le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan et le Premier ministre suédois Ulf Kristersson a jeté les bases de discussions importantes sur la coopération Arménie-Suède, le processus de paix arméno-azerbaïdjanais et l'initiative du Carrefour de la Paix. Les positions claires de l'Arménie sur le traité de paix proposé et la nécessité d'un dialogue continu sont essentielles pour parvenir à un règlement pacifique du conflit.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...