Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Nikol Pashinyan : Les autoroutes, les chemins de fer, les pipelines et les câbles doivent entrer en Turquie depuis l'Azerbaïdjan via l'Arménie

Par TheArmTimes

Nikol Pashinyan : les autoroutes, les chemins de fer, les pipelines et les câbles doivent entrer en Turquie depuis l'Azerbaïdjan via l'Arménie


Introduction


Le Premier ministre arménien, Nikol Pashinyan, a récemment évoqué l'importance cruciale de lever le blocus des infrastructures dans le Caucase du Sud afin d'établir une paix et une stabilité durables dans la région.


Le projet "Carrefour de la Paix"


Dans son interview accordée au journal grec Kathimerini, Pashinyan a présenté le projet "Carrefour de la Paix", qui vise à accroître considérablement la capacité de transport des marchandises, des véhicules, des pipelines et des câbles entre la mer Noire et les golfes Persique et d'Oman, via l'Arménie.


Un lien ferroviaire avec l'Azerbaïdjan


Le projet envisage également la création d'une liaison ferroviaire entre ces destinations, possible si les relations entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan sont normalisées. L'itinéraire optimal passerait par le Nakhitchevan, enclave azerbaïdjanaise en Arménie.


L'aile est-ouest du projet


En parallèle à l'axe nord-sud, le projet prévoit une aile est-ouest reliant la mer Caspienne à la Méditerranée et les ports turcs de la mer Noire via l'Arménie. Pour cela, les infrastructures (autoroutes, chemins de fer, pipelines, lignes électriques, câbles) doivent entrer en Turquie depuis l'Azerbaïdjan via l'Arménie.


Les principes de fonctionnement


Pour assurer le bon fonctionnement de ces infrastructures, le projet "Carrefour de la Paix" repose sur des principes communs :



  • Souveraineté et juridiction des pays traversés

  • Contrôle frontalier et douanier par chaque pays sur son territoire

  • Utilisation des infrastructures pour le transport international et national

  • Accès à toutes les infrastructures pour le transport de marchandises


Conclusion


Nikol Pashinyan souligne la nécessité de dépasser les blocages actuels et de lever le blocus des infrastructures dans le Caucase du Sud. Le projet "Carrefour de la Paix" offre une vision ambitieuse pour promouvoir la paix, la stabilité et la prospérité dans la région en reliant les pays voisins et en favorisant les échanges économiques et les liens humains.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...