Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Pashinyan d'Arménie : j'ai présenté le projet Carrefour de la paix et la proposition de retrait miroir des troupes à Stoltenberg

Par TheArmTimes

Pashinyan d'Arménie : « J'ai présenté le projet « Carrefour de la paix » et la proposition de retrait miroir des troupes à Stoltenberg »


Introduction


Le Premier ministre arménien, Nikol Pashinyan, a récemment rencontré le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, à Erevan. Au cours de cette réunion, Pashinyan a présenté la vision du gouvernement arménien pour établir la stabilité et la paix dans le Caucase du Sud. Cet article explorera les points clés de cette rencontre et les propositions avancées par Pashinyan.


Normalisation des relations avec l'Azerbaïdjan


Pashinyan a réaffirmé son engagement à normaliser les relations avec l'Azerbaïdjan. Il a souligné l'importance de se fonder sur les trois principes convenus au plus haut niveau :



  • Reconnaissance mutuelle de l'intégrité territoriale

  • Délimitation de la frontière interétatique conformément à la Déclaration d'Alma-Ata

  • Déblocage des infrastructures régionales dans le respect de la souveraineté et de la juridiction des pays de passage


Projet « Carrefour de la paix »


Pashinyan a présenté le projet « Carrefour de la paix » comme un complément à la vision du gouvernement sur la normalisation des relations. Ce projet vise à :



  • Créer un environnement de coopération régionale

  • Faciliter les investissements et le développement économique

  • Promouvoir le dialogue et la compréhension mutuelle


Soutien de la communauté internationale


Pashinyan a appelé à un soutien ferme de la communauté internationale, y compris de l'OTAN, au processus de paix entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan. Il a souligné l'importance de rejeter la politique de coercition et de menace.


Retrait des troupes et pacte de non-agression


Pashinyan a proposé un retrait simultané des troupes de la frontière de 1991, un contrôle mutuel des armements et la signature d'un pacte de non-agression. Ces propositions n'ont pas encore reçu de réponse positive de la part de Bakou.


Autres points clés



  • Pashinyan a souligné l'importance du respect du droit international et des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies.

  • Il a également appelé à la libération immédiate des prisonniers de guerre arméniens.

  • Stoltenberg a réaffirmé le soutien de l'OTAN à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de l'Arménie.


Conclusion


La rencontre entre Pashinyan et Stoltenberg a été marquée par la présentation de propositions concrètes visant à établir la paix et la stabilité dans le Caucase du Sud. Le projet « Carrefour de la paix » et la proposition de retrait miroir des troupes témoignent de la volonté de l'Arménie de trouver une solution pacifique aux conflits régionaux. La communauté internationale est appelée à soutenir ces efforts et à promouvoir un dialogue constructif entre les parties concernées.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...