Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Pashinyan d'Arménie : « L'agenda de paix » est une stratégie

Par TheArmTimes

Pachinian d'Arménie : « L'agenda de paix » est une stratégie


Le Premier ministre arménien Nikol Pashinian a déclaré que le « programme de paix » est une stratégie, ce qui implique de continuer à progresser malgré les obstacles. Cette déclaration a été faite lors d'une conférence de presse, en réponse à une question sur l'apparente contradiction entre son affirmation précédente selon laquelle rien ne contraindrait l'Arménie à s'écarter de l'agenda de paix et une déclaration récente dans laquelle il a reconnu une forte probabilité d'attaque de l'Azerbaïdjan contre l'Arménie.


L'agenda de paix en tant que stratégie


Pashinian a expliqué que l'agenda de paix, tout comme la démocratie, est une stratégie visant à atteindre un objectif à long terme, même si des difficultés peuvent être rencontrées en cours de route. Il a souligné que la démocratie en Arménie n'est pas parfaite, mais que cela ne signifie pas qu'il faille abandonner l'objectif de construire une société démocratique.


La nécessité d'adapter la stratégie


Pashinian a reconnu que des ajustements stratégiques peuvent être nécessaires en fonction des circonstances changeantes. Il a déclaré : « Si une stratégie ne fonctionne pas, nous devons en ajuster la mise en œuvre, mais pas abandonner la stratégie elle-même. »


L'agenda de paix face aux menaces extérieures


L'Arménie a récemment connu des tensions avec l'Azerbaïdjan, son voisin, ce qui a soulevé des inquiétudes quant à la viabilité de l'agenda de paix. Pashinian a toutefois insisté sur le fait que l'agenda de paix reste pertinent, même face à de telles menaces.


Les principes fondamentaux de l'agenda de paix


Pashinian a réitéré les principes fondamentaux de l'agenda de paix, notamment :



  • Le respect de l'intégrité territoriale de l'Arménie

  • La reconnaissance du droit à l'autodétermination du peuple du Haut-Karabakh (une région disputée entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan)

  • Le règlement pacifique des conflits


Les avantages de l'agenda de paix


Pashinian a souligné que l'agenda de paix présente de nombreux avantages, notamment :



  • La préservation de l'Arménie en tant qu'État souverain

  • La protection des droits et libertés du peuple arménien

  • La promotion de la paix et de la stabilité dans la région


La nécessité d'un dialogue


Pashinian a appelé les parties concernées à s'engager dans un dialogue constructif dans le cadre de l'agenda de paix. Il a déclaré : « Le dialogue est le seul moyen de parvenir à une solution pacifique et durable. »


L'importance du soutien international


Pashinian a sollicité le soutien de la communauté internationale pour promouvoir l'agenda de paix. Il a souligné le rôle important que peuvent jouer les organisations internationales et les pays amis pour faciliter le dialogue et prévenir les conflits.


Les défis et les opportunités


Pashinian a reconnu les défis auxquels l'Arménie est confrontée dans la poursuite de l'agenda de paix. Il a toutefois exprimé son optimisme quant aux opportunités qui existent pour parvenir à une solution pacifique.


Conclusion


L'agenda de paix de l'Arménie est une stratégie globale visant à garantir la souveraineté de l'Arménie, à protéger les droits de son peuple et à promouvoir la paix dans la région. Malgré les défis rencontrés, le Premier ministre Pashinian a réaffirmé l'importance de cet agenda et a appelé à un dialogue constructif et à un soutien international pour le faire avancer.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...