Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Peter Stano: l'Arménie peut demander son adhésion à l'UE

Par TheArmTimes

Pierre Stano : l'Arménie peut demander son adhésion à l'UE


Introduction


L'Arménie pourrait bientôt devenir un candidat à l'adhésion à l'Union européenne (UE), selon Peter Stano, porte-parole principal pour les affaires étrangères et la politique de sécurité de la Commission européenne. Cette déclaration a suscité un vif intérêt dans toute l'Arménie et au-delà.


Les pays peuvent aspirer à un avenir meilleur


Dans une interview accordée à Izvestia, Stano a souligné que "les pays ont le droit de lutter pour un avenir meilleur pour leur population". Il a reconnu que chaque nation possède le droit souverain de déterminer son propre avenir.


Adhésion à l'UE : une décision souveraine


Concernant l'adhésion à l'UE, Stano a affirmé que "chaque pays européen - son peuple et son gouvernement - doit décider s'il souhaite postuler à l'adhésion à l'UE". Il a ainsi réaffirmé le principe d'autodétermination qui sous-tend le processus d'élargissement de l'UE.


Une procédure formelle


Stano a rappelé la procédure formelle en vigueur : "Dès qu'un pays présente une demande d'adhésion à l'UE, celle-ci est discutée par les États membres, puis ils prennent une décision respective sur la base des traités de l'UE et des normes établies".


Critères d'adhésion


Pour rejoindre l'UE, les pays candidats doivent satisfaire à certains critères politiques et économiques, connus sous le nom de "critères de Copenhague". Ces critères comprennent le respect des droits de l'homme, la démocratie, l'État de droit et une économie de marché fonctionnelle.


Le parcours de l'Arménie


L'Arménie a exprimé à plusieurs reprises son désir de se rapprocher de l'UE. En 2017, le pays a signé un accord de partenariat global et renforcé (CEPA) avec l'UE, qui constitue une étape importante vers une intégration plus étroite. Toutefois, l'Arménie doit encore répondre pleinement aux critères d'adhésion.


Soutien de l'UE à l'Arménie


L'UE a manifesté son soutien à l'Arménie dans sa démarche d'intégration européenne. L'UE fournit une assistance financière et technique pour aider l'Arménie à mettre en œuvre des réformes et à renforcer ses institutions démocratiques.


Obstacles potentiels


L'adhésion de l'Arménie à l'UE pourrait cependant faire face à certains obstacles. Le conflit en cours avec l'Azerbaïdjan pourrait constituer un obstacle majeur. De plus, l'influence de la Russie sur l'Arménie pourrait également compliquer le processus.


Un avenir prometteur


Malgré ces défis potentiels, l'Arménie a exprimé une ferme volonté de poursuivre son parcours européen. L'adhésion à l'UE pourrait offrir de nombreux avantages au pays, notamment un accès accru au marché unique, une coopération politique renforcée et une plus grande stabilité.


Conclusion


La déclaration de Pierre Stano a ouvert de nouvelles perspectives pour l'Arménie. Alors que le pays s'efforce de répondre aux critères d'adhésion à l'UE, l'UE continuera à fournir son soutien et ses encouragements. L'avenir de l'Arménie au sein de l'UE reste incertain, mais les récents événements constituent un pas important dans cette direction.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...