Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Plus de 200 musiciens, dont Billie Eilish et Nicki Minaj, parlent de la menace que représente l'IA pour l'industrie musicale

Par TheArmTimes

Plus de 200 musiciens, dont Billie Eilish et Nicki Minaj, s'insurgent contre la menace de l'IA pour l'industrie musicale


La lettre ouverte de l'Artist Rights Alliance


Plus de 200 musiciens, dont Billie Eilish, Nicki Minaj, J Balvin, Chuck D, Benny The Butcher, Metro Boomin et Q-Tip, ont signé une lettre ouverte de l'Artist Rights Alliance (ARA) réclamant une utilisation responsable de l'intelligence artificielle (IA) dans la musique.


L'impact négatif de l'IA sur les droits des musiciens


La lettre appelle "les développeurs d'intelligence artificielle, les entreprises technologiques, les plateformes et les services de musique numérique" à cesser d'utiliser les technologies d'intelligence artificielle pour "porter atteinte et dévaloriser les droits des artistes interprètes ou exécutants humains". Si l'ARA reconnaît le potentiel positif de l'IA lorsqu'elle est utilisée de manière responsable, elle affirme que de grandes entreprises utilisent le travail d'artistes pour entraîner leurs modèles d'IA sans autorisation.


Les risques pour la vie privée, l'identité et les moyens de subsistance


L'ARA estime que l'IA constitue "une menace énorme" pour les droits des musiciens à la vie privée, à l'identité, à la musique et aux moyens de subsistance. Elle souligne que l'impact financier sur les musiciens qui travaillent "sera catastrophique". La lettre ouverte déclare : "Cette attaque contre la créativité humaine doit cesser."


Les revendications de l'ARA


L'ARA demande aux géants de la technologie et aux plateformes de musique de :



  • Cesser d'utiliser illégalement le travail des artistes pour entraîner des modèles d'IA.

  • Respecter les droits des artistes sur leur musique et autoriser leur consentement préalable avant d'utiliser leur travail dans des systèmes d'IA.

  • Créer des outils d'IA qui soutiennent les artistes et l'industrie musicale.

  • Investir dans la recherche et le développement d'outils d'IA éthiques.

  • S'engager dans un dialogue transparent avec les artistes sur l'utilisation de l'IA dans la musique.


L'impact de la lettre ouverte


La lettre ouverte de l'ARA a suscité un vif émoi dans l'industrie musicale. Elle attire l'attention sur les risques que pose l'IA pour les droits des musiciens et suscite des questions sur l'avenir de la créativité humaine dans l'ère de l'IA.


L'importance de la responsabilité


L'utilisation responsable de l'IA est essentielle pour protéger les droits des musiciens et garantir la prospérité de l'industrie musicale. Les développeurs d'IA, les entreprises technologiques et les plateformes de musique doivent travailler ensemble pour créer des outils d'IA qui soutiennent les artistes et favorisent la créativité, tout en respectant les droits des musiciens sur leur travail.


Conclusion


La lettre ouverte de l'Artist Rights Alliance est un appel fort pour une utilisation éthique de l'IA dans la musique. Elle met en évidence les risques pour les droits des musiciens et appelle à une collaboration entre toutes les parties prenantes pour créer un avenir où l'IA et la créativité humaine peuvent coexister harmonieusement.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...