Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Secrétaire général : L'Arménie n'a en effet pas participé récemment aux travaux du Secrétariat de l'OTSC

Par TheArmTimes

* *Le secrétaire général de l'OTSC déclare que l'Arménie n'a pas participé aux travaux du secrétariat et n'a pas officiellement notifié son retrait


Le secrétaire général de l'Organisation du traité de sécurité collective (OTSC), Imangali Tasmagambetov, a récemment déclaré que l'Arménie n'avait pas pris part aux activités du secrétariat de l'organisation depuis un certain temps. Cependant, il a également indiqué que l'Arménie n'avait pas officiellement notifié son retrait de l'OTSC.


Absence de participation de l'Arménie


"Erevan n'a en effet pas participé récemment aux travaux du secrétariat de l'OTSC", a déclaré Tasmagambetov dans une interview accordée à la revue Défense nationale. "En ce qui concerne les déclarations mentionnées des responsables de la République d'Arménie, je dois noter que le secrétariat n'a pas reçu de déclaration officielle de leur part sur la suspension de leur adhésion à l'OTSC."


Informations régulières


Tasmagambetov a souligné que le secrétariat de l'OTSC continuait à informer les autorités arméniennes compétentes des décisions prises par l'organisation.


Gel de la participation


En février, le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan avait annoncé le gel de facto de la participation de l'Arménie à l'OTSC. Cette décision faisait suite à une série de désaccords entre l'Arménie et l'OTSC, notamment sur la réponse de l'organisation au conflit du Haut-Karabakh.


Possibilité d'adhésion de nouveaux pays


Malgré l'absence actuelle de l'Arménie, Tasmagambetov n'a pas exclu la possibilité que de nouveaux pays puissent rejoindre l'OTSC. "Nous sommes ouverts à tous les pays qui partagent nos valeurs et nos objectifs", a-t-il déclaré.


L'OTSC en tant que plate-forme de coopération


L'OTSC a été créée en 2002 en tant que pacte de sécurité collective pour les anciens États soviétiques. L'organisation vise à promouvoir la coopération en matière de défense, de sécurité et de lutte contre le terrorisme.


Importance de la participation de l'Arménie


L'Arménie est membre de l'OTSC depuis sa création. Sa participation a été considérée comme importante pour la stabilité de la région. La suspension de sa participation pourrait avoir des implications importantes pour la sécurité régionale.


Déclarations contradictoires


Les déclarations de Tasmagambetov contredisent les déclarations antérieures des responsables arméniens, qui ont suggéré que l'Arménie avait suspendu sa participation à l'OTSC. Ces déclarations contradictoires soulèvent des questions sur l'état actuel de l'adhésion de l'Arménie à l'organisation.


Nécessité de clarifications


Il est nécessaire que l'Arménie et l'OTSC clarifient la situation concernant la participation de l'Arménie à l'organisation. Une communication claire contribuerait à réduire l'incertitude et à assurer la stabilité régionale.


Conclusion


L'OTSC reste une importante plate-forme de coopération en matière de sécurité pour les anciens États soviétiques. L'absence actuelle de l'Arménie est préoccupante, mais il est essentiel que l'organisation continue d'œuvrer au maintien de la stabilité régionale. La clarification de la situation concernant la participation de l'Arménie est essentielle pour garantir la sécurité et la coopération dans la région.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...