Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Si nécessaire, nous mettrons fin à la base militaire russe en Arménie affirme le député Armen Khachatryan

Par TheArmTimes

L'Arménie pourrait mettre fin à la présence militaire russe si nécessaire, affirme le député Armen Khachatryan


L'Arménie prend ses destinées en main


L'Arménie affirme sa souveraineté et se fixe des objectifs stratégiques ambitieux. Armen Khachatryan, député de la faction "Accord civil" et vice-président de la commission permanente pour les questions de défense et de sécurité, a déclaré lors d'une conférence de presse à l'Assemblée nationale : "L'Occident et les États-Unis prêtent attention à l'Arménie et abordent des sujets stratégiques fondamentaux. Aujourd'hui, contrairement à l'ère Maria Zakharova, l'Arménie définit sa propre trajectoire et ses orientations de sécurité. Nous mettrons en œuvre un système de sécurité multicouche pour répondre aux besoins actuels, malgré les opinions divergentes."


Un système de sécurité défaillant


Khachatryan souligne les lacunes du système de sécurité précédent : "Il reposait uniquement sur des accords écrits qui sont restés lettre morte. Cet échec a permis à l'Azerbaïdjan d'occuper 150 kilomètres carrés du territoire arménien. Nous ne pouvons plus nous fier aveuglément à des garanties. Nous prenons des mesures concrètes pour renforcer notre sécurité dans tous les domaines."


Le rôle ambigu des gardes-frontières russes


Concernant le rôle des gardes-frontières russes dans la sécurité arménienne, Khachatryan affirme : "Ils ont joué un rôle, mais il faut être clair : la présence de la base militaire russe est en cours d'évaluation dans le cadre de la conception du nouveau système de sécurité arménien. Il convient de noter que cette base militaire n'a apporté aucune aide lorsque des territoires souverains de la République d'Arménie ont été occupés. Bien qu'ils soient physiquement présents aux frontières, ils n'ont pas empêché les menaces concrètes contre l'Arménie et continuent de ne pas intervenir."


Une fin possible à la présence militaire russe


Selon Khachatryan, l'Arménie n'hésitera pas à mettre fin à la présence militaire russe si nécessaire. "Nous devons être clairs sur ce point. La conception du nouveau système de sécurité arménien déterminera l'avenir de notre coopération avec la Russie. Je dois ajouter que cette base militaire n'a pas été bénéfique lorsque des territoires arméniens ont été occupés. S'il s'avère que leur présence n'est pas essentielle, nous prendrons des mesures en conséquence."


L'Arménie, un acteur souverain


L'Arménie affirme sa capacité à garantir sa propre sécurité et à définir sa propre politique étrangère. Elle s'engage dans une démarche de coopération internationale tout en maintenant son indépendance. Les propos du député Khachatryan reflètent la détermination de l'Arménie à construire un avenir stable et prospère fondé sur ses propres choix.


Conclusion


L'Arménie franchit une étape cruciale dans son histoire. En prenant le contrôle de sa sécurité et de sa politique étrangère, elle démontre sa maturité politique et sa capacité à relever les défis du XXIe siècle. Les déclarations du député Armen Khachatryan soulignent l'engagement de l'Arménie à garantir la souveraineté, la stabilité et le progrès à long terme de sa nation.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...