Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Sortir de l’Empire Ottoman

Par TheArmTimes

Sortir de l'Empire ottoman : l'élite arménienne et le renouveau national au Liban dans l'entre-deux-guerres


Introduction


Après l'effroyable génocide arménien, perpétré par l'Empire ottoman au début du 20e siècle, de nombreux Arméniens se sont retrouvés déplacés et réfugiés dans des pays étrangers. Au Liban, la communauté arménienne a connu une période de reconstruction et de renouveau national au lendemain de la catastrophe.


La vie dans les camps de réfugiés


Dans l'immédiat après-guerre, de nombreux Arméniens ont vécu dans des camps de réfugiés, connus sous le nom de "kemp". Ces camps étaient souvent surpeuplés et insalubres, et les conditions de vie étaient difficiles.


La question des orphelins


Le génocide a laissé derrière lui un grand nombre d'orphelins arméniens. Ces enfants ont été pris en charge par des organisations caritatives et des familles d'accueil, qui se sont efforcées de leur offrir un foyer et une éducation.


Les débats idéologiques


Au sein de la communauté arménienne libanaise, des débats idéologiques ont émergé sur diverses questions, notamment la langue, la musique, le vêtement et l'architecture des nouvelles églises. Ces débats ont reflété les efforts de la communauté pour définir sa nouvelle identité en exil.


L'appel à la régénération nationale


Dans toute la diaspora arménienne, un désir de reconstruction nationale s'est fait sentir. Au Liban, les élites communautaires ont appelé les Arméniens à se débarrasser de leurs anciens héritages ottomans et à embrasser une nouvelle identité arménienne.


Vahé Tachjian et les paradoxes de la reconstruction


Dans son livre "Sortir de l'Empire ottoman", Vahé Tachjian analyse cette période charnière de l'histoire arménienne. Il met en lumière les paradoxes de la reconstruction identitaire collective en exil.


Les défis de la communauté arménienne au Liban


La communauté arménienne au Liban a fait face à un certain nombre de défis dans l'entre-deux-guerres. Parmi eux figuraient :



  • La difficulté d'intégration dans une nouvelle société

  • La discrimination et les préjugés

  • Le manque de ressources économiques


Les succès de la communauté arménienne au Liban


Malgré les défis, la communauté arménienne au Liban a également connu des succès significatifs. Ces succès comprennent :



  • La création d'institutions éducatives et culturelles

  • La contribution à l'économie libanaise

  • La préservation de l'identité arménienne


Héritage de l'entre-deux-guerres


L'expérience de la communauté arménienne au Liban dans l'entre-deux-guerres a eu un impact durable sur son histoire et son identité. La communauté a réussi à se reconstruire et à prospérer dans son nouveau pays d'accueil, tout en préservant ses traditions et sa culture uniques.


Conclusion


L'histoire de la communauté arménienne au Liban dans l'entre-deux-guerres est une histoire de résilience et de renouveau. Malgré les difficultés rencontrées, la communauté a réussi à se reconstruire et à prospérer, tout en préservant son identité arménienne unique. Son histoire est un témoignage de la force et de la détermination du peuple arménien.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...