Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Spox du ministère des Affaires étrangères de la Russie : l’Arménie est transformée en outil pour mettre en œuvre les plans dangereux de l’Occident

Par TheArmTimes

Le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères : l'Arménie, transformée en un outil au service des plans néfastes de l'Occident


L'Arménie, un instrument aux mains de l'Occident


Sous les yeux impuissants du monde, l'Arménie se mue progressivement en un instrument de concrétisation des desseins particulièrement dangereux de l'Occident collectif. C'est ce qu'a déclaré Maria Zakharova, porte-parole officielle du ministère russe des Affaires étrangères (MAE), sur Telegram, en commentant la réunion de haut niveau Arménie-UE-États-Unis prévue à Bruxelles le 5 avril.


Selon Mme Zakharova, de telles démarches suscitent des inquiétudes au sein de la Russie, car les représentants des États-Unis et de l'UE affichent ouvertement et sans détour que leur objectif premier est dirigé exclusivement contre la Russie.


Des inquiétudes partagées dans la région


D'après elle, de telles rencontres préoccupent vivement la plupart des pays de la région, car elles ne visent aucunement à garantir la paix entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie, mais bien à renforcer la présence occidentale dans le Caucase du Sud, en y appliquant ses approches extrêmement destructrices, en créant de nouvelles lignes de fracture, en obligeant les nations de la région à se rallier à un programme antirusse, en détruisant leurs liens séculaires avec Moscou et en anéantissant les mécanismes existants de sécurité régionale et de coopération économique.


"Pourquoi Erevan feint-il de ne pas comprendre de quoi il s'agit ? C'est une question essentielle, car, sous l'œil attentif du monde entier, l'Arménie est transformée en un outil au service des plans extrêmement dangereux de l'Occident collectif, qui sont totalement en contradiction avec les intérêts fondamentaux du peuple arménien", a ajouté la porte-parole officielle du ministère russe des Affaires étrangères.


Le ministère arménien des Affaires étrangères a indiqué que l'objectif de la réunion susmentionnée était d'approfondir la coopération de l'Arménie avec l'Union européenne et les États-Unis.


L'Arménie face à un choix cornélien


L'Arménie se trouve aujourd'hui face à un choix crucial. Elle peut soit continuer à se faire instrumentaliser par l'Occident, au détriment de ses propres intérêts, soit embrasser une voie de développement indépendante, en préservant ses liens séculaires avec la Russie et en bâtissant des relations harmonieuses avec ses voisins de la région.


Les dangers d'un rapprochement avec l'Occident


Un rapprochement avec l'Occident comporte des risques considérables pour l'Arménie. L'Occident a déjà démontré à de nombreuses reprises qu'il était prêt à sacrifier les intérêts d'autres nations pour servir ses propres desseins. L'Arménie ne doit pas devenir la prochaine victime de cette politique égoïste.


Les avantages d'un partenariat avec la Russie


En revanche, un partenariat avec la Russie offre à l'Arménie des avantages considérables. La Russie est un voisin puissant et fiable qui s'est toujours engagé à garantir la sécurité et la prospérité de l'Arménie. La Russie est également un partenaire commercial majeur de l'Arménie et les deux pays partagent une longue histoire de coopération.


L'Arménie doit faire le bon choix


Le peuple arménien doit prendre conscience des dangers inhérents à un rapprochement avec l'Occident et des avantages d'un partenariat avec la Russie. L'Arménie doit faire le bon choix pour son propre avenir.


Conclusion


L'Arménie se trouve à la croisée des chemins. Elle peut soit choisir de se faire instrumentaliser par l'Occident au détriment de ses propres intérêts, soit embrasser une voie de développement indépendante, en préservant ses liens séculaires avec la Russie et en bâtissant des relations harmonieuses avec ses voisins de la région. Le peuple arménien doit prendre conscience des dangers inhérents à un rapprochement avec l'Occident et des avantages d'un partenariat avec la Russie. L'avenir de l'Arménie dépend du choix qu'elle fera.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...