Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Un militant de l'opposition azerbaïdjanaise condamné à cinq ans de prison

Par TheArmTimes

Un militant de l'opposition azerbaïdjanaise condamné à cinq ans de prison


Le régime autoritaire de l'Azerbaïdjan continue de réprimer ses opposants politiques, comme en témoigne la récente condamnation de l'éminent militant Elkhan Aliyev à cinq ans de prison.


Arrestation et accusations


En juillet 2023, Aliyev, membre du Front populaire azerbaïdjanais, a été arrêté par les autorités de Bakou sous l'accusation de fraude, de falsification de documents et d'utilisation abusive de faux documents. Ces accusations, largement considérées comme fallacieuses, visaient à discréditer Aliyev et à le réduire au silence.


Procès et condamnation


Au cours du procès, Aliyev a nié fermement toutes les accusations portées contre lui. Son avocat a souligné le caractère politique de la procédure, soulignant que les preuves contre son client étaient fragiles et basées sur des prétextes. Toutefois, le tribunal est resté insensible aux arguments de la défense et a condamné Aliyev à cinq ans de prison.


Deux autres accusés reçoivent des peines avec sursis


Outre la condamnation d'Aliyev, deux autres prévenus ont été reconnus coupables et condamnés à des peines avec sursis. Aucun des accusés n'a plaidé coupable, ce qui suggère qu'ils ont été contraints de reconnaître leur culpabilité sous pression.


Poursuite de la répression politique


La condamnation d'Aliyev s'inscrit dans le cadre d'une répression plus large de la dissidence en Azerbaïdjan. Le gouvernement du président Ilham Aliyev a étouffé les libertés civiles, emprisonné les opposants politiques et limité la liberté d'expression et de réunion.


Préoccupations des organisations de défense des droits de l'homme


Les organisations internationales de défense des droits de l'homme ont condamné la condamnation d'Aliyev, la qualifiant de parodie de justice. L'Human Rights Watch a appelé à la libération immédiate d'Aliyev et à la fin de la répression politique en Azerbaïdjan.


Réactions de l'opposition


Les partis d'opposition en Azerbaïdjan ont vivement condamné la condamnation d'Aliyev. Le leader du Front populaire azerbaïdjanais a qualifié ce procès de "farce" et a appelé à des manifestations pacifiques pour exiger la libération d'Aliyev.


Appel international à la libération d'Aliyev


Les gouvernements occidentaux et les organisations internationales ont exhorté l'Azerbaïdjan à libérer Aliyev et à respecter ses engagements en matière de droits de l'homme. L'Union européenne a déclaré qu'elle "suivait de près" la situation et qu'elle appelait à une "justice équitable et transparente".


Conclusion


La condamnation d'Elkhan Aliyev à cinq ans de prison est un grave revers pour les droits de l'homme en Azerbaïdjan. Cela témoigne de la volonté du gouvernement de réprimer toute dissidence et de saper les fondements d'une société démocratique. La communauté internationale doit condamner fermement cette injustice et exiger la libération immédiate d'Aliyev et de tous les autres prisonniers politiques en Azerbaïdjan.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...