Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Une bagarre éclate entre Arméniens et Israéliens de Jérusalem

Par TheArmTimes

Une bagarre éclate entre Arméniens et Israéliens de Jérusalem


Introduction


Le 18 janvier 2023, une confrontation a éclaté entre des membres de la communauté arménienne de Jérusalem et des Israéliens dans les jardins arméniens de la vieille ville. L'incident a mis en lumière les tensions croissantes entre les deux communautés et a soulevé des inquiétudes quant à la sécurité des lieux saints chrétiens à Jérusalem.


L'invasion des jardins arméniens


La confrontation a commencé lorsque des Israéliens, avec l'aide de la police, sont entrés de force dans les jardins arméniens, également connus sous le nom de "Jardin des vaches". L'entrée dans les jardins a été effectuée sans ordonnance du tribunal ni avertissement, ce qui a été dénoncé par l'initiative "Sauvez le quartier arménien de Jérusalem" sur l'ancien Twitter (X).


La bagarre


L'entrée illégale dans les jardins a déclenché une confrontation entre des membres de la communauté arménienne de Jérusalem, dont des membres du clergé, et les Israéliens et la police qui avaient envahi le site. La bagarre a été documentée dans une vidéo publiée par Setrak Balian, un Arménien de Jérusalem, sur X.


Les revendications des Arméniens


Les Arméniens de Jérusalem affirment qu'ils sont propriétaires du "Jardin des vaches" depuis des siècles et que l'entrée illégale des Israéliens est une violation de leurs droits. Ils dénoncent également la complicité de la police dans l'invasion, arguant qu'elle aurait pu empêcher la confrontation si elle avait agi plus tôt.


Les revendications des Israéliens


Les Israéliens affirment qu'ils ont des droits sur les jardins car ils font partie du quartier juif de la vieille ville. Ils soutiennent que leur entrée dans les jardins était légale et ont accusé les Arméniens de provoquer la confrontation.


Le contexte historique


Les tensions entre Arméniens et Israéliens à Jérusalem remontent à de nombreuses années. Les Arméniens sont présents à Jérusalem depuis le IVe siècle et ont joué un rôle important dans la communauté chrétienne de la ville. Les Israéliens, quant à eux, ont pris le contrôle de Jérusalem-Est, où se trouvent les jardins arméniens, lors de la guerre des Six Jours en 1967.


Les préoccupations pour les lieux saints chrétiens


L'incident souligne les préoccupations croissantes concernant la sécurité des lieux saints chrétiens à Jérusalem. Les chrétiens représentent une petite minorité à Jérusalem, et leur présence est menacée par l'expansion des colonies israéliennes et par les tensions politiques et religieuses.


Les réactions internationales


L'incident a suscité des réactions de la part de la communauté internationale. Le Patriarcat arménien de Jérusalem a condamné l'invasion des jardins et a demandé la protection des lieux saints chrétiens. L'Église catholique a également exprimé sa préoccupation face à la situation et a appelé à la paix et au respect.


L'avenir des relations arméno-israéliennes


L'incident a porté un coup dur aux relations arméno-israéliennes. Arméniens et Israéliens devront travailler ensemble pour apaiser les tensions et garantir la sécurité des lieux saints chrétiens dans la vieille ville de Jérusalem.


Conclusion


La bagarre entre Arméniens et Israéliens dans les jardins arméniens de Jérusalem est un rappel des tensions complexes qui persistent dans la ville sainte. L'incident a soulevé des inquiétudes quant aux droits des Arméniens, à la sécurité des lieux saints chrétiens et à l'avenir des relations arméno-israéliennes. Il est essentiel que toutes les parties impliquées travaillent à résoudre pacifiquement leurs différends et à créer un environnement où tous puissent vivre en harmonie et en respect.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...