Choisissez votre langue
Publié dans actualités

Violences entre supporters et joueurs à l’issue d’un match de championnat

Par TheArmTimes

Violences dans le championnat turc : affrontements entre supporters et joueurs


Introduction


Le football turc, connu pour son ambiance passionnée, a été entaché par des violences lors d'un match de championnat dimanche soir. Des affrontements entre les supporters du Trabzonspor et les joueurs du Fenerbahçe ont éclaté après le coup de sifflet final.


Des supporters envahissent le terrain


À l'issue d'une défaite 3-2, une foule de supporters du Trabzonspor a envahi la pelouse, alors que les joueurs du Fenerbahçe célébraient leur victoire. Des images montrent un premier supporter masqué pénétrer seul sur le terrain, provoquant des échauffourées avec les joueurs d'Istanbul.


Des coups échangés


Plusieurs joueurs de Fenerbahçe se sont dirigés vers le supporter, tentant de le frapper, tandis qu'un agent de sécurité intervenait pour le protéger. D'autres images montrent un supporter brandissant un poteau de corner et menaçant un joueur stambouliote.


Le gardien de but agressé


Le gardien de Fenerbahçe, Dominik Livakovic, a reçu un coup de poing au visage, selon des images diffusées sur les réseaux sociaux. Des vidéos montrent également l'international belge Michy Batshuayi donner un coup de pied à un supporter et l'international nigérian Bright Osayi-Samuel asséner un puissant coup de poing à un autre.


Une enquête ouverte


Le ministre turc de l'Intérieur, Ali Yerlikaya, a annoncé l'ouverture d'une enquête pour identifier les supporters impliqués dans les violences. Il a condamné ces agissements inacceptables sur les terrains de football.


Absence de réaction officielle


Ni la Fédération turque de football (TFF) ni les deux clubs n'ont réagi dans l'immédiat aux événements survenus dimanche soir.


Des violences récurrentes


Cet épisode s'inscrit dans une longue série d'incidents violents ayant marqué le football turc. En décembre, le championnat avait été suspendu une semaine après l'agression d'un arbitre lors d'un match entre Ankaragücü et Rizespor.


Des antécédents entre Trabzon et Fenerbahçe


Les déplacements du Fenerbahçe à Trabzon ont souvent été marqués par des violences au cours de la dernière décennie. En 2016, une rencontre entre les deux équipes avait été interrompue après l'agression d'un arbitre assistant par un supporter du Trabzonspor. En 2015, le bus des joueurs stambouliotes avait essuyé des coups de feu, blessant gravement le chauffeur.


Un problème persistant


Malgré les condamnations et les suspensions, les violences dans le football turc persistent. La gestion de ces incidents et la lutte contre l'impunité restent des défis majeurs pour les autorités.


Conclusion


Les violences survenues à l'issue du match entre le Trabzonspor et le Fenerbahçe constituent un triste rappel de l'ampleur du problème des incivilités dans le football turc. Il est essentiel que les mesures prises par les autorités et les clubs portent leurs fruits afin de rétablir un climat serein sur les terrains et permettre aux supporters de profiter du spectacle dans un environnement sûr.

0 Commentaires

Vous pouvez lire aussi...